Amy Winehouse : la bio écrite par son père sort aux USA

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 26/06/2012 à 10H12
La bio d'Amy Winehouse, versions britannique et américaine

La bio d'Amy Winehouse, versions britannique et américaine

© Site officiel d'Amy Winehouse

Onze mois après sa mort le 23 juillet 2011 à Londres, une biographie de la chanteuse britannique sort ce mardi aux Etats-Unis, signée de son père Mitch. Elle sortira ensuite au Royaume-Uni le 5 juillet.

"Amy ma fille", ouvrage sorti aux éditions HarperCollins, raconte l'histoire de la diva soul au parcours tumultueux et tourmenté, depuis son enfance jusqu'aux plus grands succès, par celui qui, selon la maison d'édition, était son "plus proche conseiller, son inspiration et son meilleur ami". Il glisse des anecdotes personnelles sur la jeunesse de la star dans le nord de Londres et évoque ses influences musicales.

On y trouve par ailleurs des photos inédites de la chanteuse, des reproductions de dessins et de paroles manuscrites de chanons, entre autres textes de sa main, extraits de son journal personel.

Mitch Winehouse, ancien chauffeur de taxi et chanteur de jazz, ne cache rien des problèmes endurés par sa fille : sa dépendance à la drogue et à l'alcool, le processus d'auto-destruction, le combat mené par ses proches pour l'arracher à des démons dont elle semblait s'éloigner au moment de sa mort brutale. Il relate aussi son mariage chaotique avec Blake Fielder-Civil.

Amy Winehouse.

Amy Winehouse.

© Island Records
"Une fille formidable, normale"
Par cet ouvrage de 320 pages, il entend "mettre un point final aux polémiques qui ont marqué" la vie de sa fille, selon la maison d'édition. Il veut "faire savoir à quel point elle était une fille formidable, une fille normale, et à quel point les dépendances peuvent affecter n'importe quelle famille", avait-il lui même déclaré le mois dernier sur MSNBC. "La dépendance est comme une maladie" et "les parents ne doivent pas se sentir coupables", avait-il ajouté.

Tous les profits de l'ouvrage, qui sera publié au Royaume Uni le 5 juillet, iront à la Fondation Amy Winehouse, créée après sa mort par son père.

Amy Winehouse , diva à la carrière météorique, avait succombé à une absorption massive d'alcool après une période d'abstinence, ignorant les conseils de son médecin sur le risque mortel d'un tel comportement. Sa chanson "Rehab", l'un de ses plus grands succès, racontait son refus de suivre une cure de désintoxication.