Dans la chambre sourde, des chercheurs explorent les mystères de la voix

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/02/2014 à 11H41, publié le 06/02/2014 à 11H28
Gipsa-Lab étudie les caractères physiques de la voix © France 3

Les chercheurs du laboratoire Gipsa-Lab de Grenoble étudient les secrets de la voix humaine. Chanteurs et artistes lyriques pourraient bénéficier de ces découvertes.

Reportage : Xavier Schmitt, Dominique Semet, François Contentin et Lisa Bouchaud

https://videos.francetv.fr/video/NI_141987@Culture

Gipsa-Lab est une unité de recherche du CNRS de Grenoble. Il emploie 300 personnes dont une centaine de doctorants en recherche fondamentale. « Parole et cognition », l’une de ses unités, étudie la voix comme moyen de communication et d’expression artistique.
Des recherches utiles aux chanteurs ou artistes lyriques © France 3
Ces recherches pourraient être utiles aux ténors ou aux interprètes de comédies musicales qui ignorent, par exemple, si la voix dans les aigus passe par la bouche ou le nez. Ainsi, analyser la quantité d’air inspirée et expirée lorsque l’on chante est l’un des axes de recherche sur les ressorts physiques de la voix humaine. En percer ses secrets permettrait ainsi de pouvoir corriger des défauts pour perfectionner son art.
Si chaque voix, unique, est le reflet de la personnalité ou de la sensibilité, comme le disait Barbara, "La voix est aussi la musique de l’âme".
Toute une équipe au service de la voix © France 3