Corée du Sud : les stars de la K-pop autour du cercueil de Kim Jong-Hyun

Par @Culturebox
Mis à jour le 21/12/2017 à 09H43, publié le 21/12/2017 à 09H36
Les obsèques de Kim Jong-Hyun : son cercueil entouré des stars de la K.Pop (21/12/2017)

Les obsèques de Kim Jong-Hyun : son cercueil entouré des stars de la K.Pop (21/12/2017)

© JUNG Yeon-Je / AFP

Six des plus grandes stars de la K.pop, la musique pop sud-coréenne, ont porté jeudi le cercueil du chanteur star Kim Jong-Hyun du groupe SHINee, dont le suicide lundi, à 27 ans, dans un hôtel de Séoul, est venu rappeler la violence de l'industrie sud-coréenne du show business, laissant ses fans sous le choc.

Funérailles secrètes

Dans une note d'adieu, le chanteur, une des plus grandes vedettes de K-pop, a relaté sa bataille perdue contre la solitude et la dépression: "J'étais si seul."
Kim Jong-Hyun : sortie du cercueil processionnelle pour les obsèques (21/12/2017)
Son corps a quitté le Centre médical Asan de Séoul, où il reposait jusqu'alors. La lente procession, mitraillée par les flashs des photographes de presse, était ouverte par un des partenaires de Kim au sein de SHINee, tout vêtu de noir, portant une plaque arborant un crucifix et son nom. Suivait la sœur du chanteur, le visage ravagé par les larmes, tenant dans les mains un portrait de Kim souriant. Les funérailles privées se sont ensuite déroulées dans un lieu tenu secret.

Le cercueil était porté par les trois autres membres de son groupe et par trois garçons de Super Junior, autre groupe phare, géré par le même manager. Des dizaines de membres de groupes de K-pop célèbres étaient présents, comme ceux de Girls' Generation, EXO ou encore Red Velvet.

Des cantiques chrétiens ont accompagné le départ de la limousine noire. En dépit de la température glaciale, des fans en pleurs attendaient le corbillard à l'extérieur, hurlant au passage du véhicule.

"Cassé de l'intérieur"

Dans la chambre d'hôtel où Kim a été découvert lundi, les enquêteurs ont retrouvé une briquette de charbon brûlant dans une poêle à frire, une méthode couramment utilisée pour se suicider dans cette société ultra-compétitive qui compte un des taux de suicide les plus élevés du monde.
Les Obsèques de Kim Jong-Hyun, star de la K.pop : un membre de son groupe SHINee et sa soeur, suivis du cercueil (21/12/2017)

Les Obsèques de Kim Jong-Hyun, star de la K.pop : un membre de son groupe SHINee et sa soeur, suivis du cercueil (21/12/2017)

© JUNG Yeon-Je / AFP
Une amie proche du chanteur, la musicienne Nain9, a publié un message d'adieu mardi sur son compte Instagram, expliquant que c'est ce qu'il lui avait demandé de faire dans l'éventualité de son décès. "Je suis cassé de l'intérieur. La dépression qui me ronge doucement m'a finalement englouti tout entier", dit-il, ajoutant qu'il ne peut "plus la vaincre".

Stars sous influence

Les cinq garçons de SHINee ont fait leurs débuts en 2008 pour devenir un moteur de la "vague coréenne" qui a vu la culture K-pop prendre d'assaut l'Asie mais aussi gagner des fans ailleurs dans le monde.

Connu pour ses titres énergiques et ses chorégraphies au millimètre, SHINee a sorti cinq albums qui ont cartonné en Corée du Sud et à l'étranger, certains arrivant en tête du US Billboard World Albums, le magazine de l'industrie musicale.
SHINee : "Get The Treasure" (Clip)
Kim était perçu comme une star modèle de la K-pop, avec sa voix parfaite et ses talents de danseur. Il n'a jamais fait parler de lui avec des frasques amoureuses, des abus de drogue ou d'alcool qui ont fait dérailler la carrière d'autres d'artistes.

Les vedettes de la K-pop sont soumises à des années d'entraînement épuisantes dans un environnement extrêmement compétitif. Leurs agents édictent leur moindre ligne de conduite, de leur régime alimentaire à l'utilisation de leur téléphone. Elles sont priées de se tenir à carreau, à l'écart par exemple des "problèmes" que pourraient constituer des relations sentimentales et de présenter une image "propre" en permanence.