Zazie au Summum pour le dernier concert de sa tournée

Mis à jour le 15/12/2013 à 16H54, publié le 15/12/2013 à 11H24
Zazie en concert en décembre 2013.

Zazie en concert en décembre 2013.

© Severine Courbe/PhotoPQR/MaxPPP

C’est à Grenoble dans la grande salle du Summum que l’artiste a achevé vendredi sa tournée française. Le Cyclo tour, du nom de son 8ème album paru au printemps, l’a emmenée à la rencontre d’un public impatient de découvrir ses derniers titres plus intimes où la chanteuse interpelle, interroge et doute. Une Zazie plus fragile, plus authentique. Moins variété et plus électro. Rencontre.

Pour cette tournée, la chanteuse avait choisi de faire peu de dates, mais dans de grandes salles, à l'inverse de la précédente où elle avait privilégié les petites salles. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_140741@Culture

Reportage : Damien Borelli, Yves-Marie Glo et Odile Darmostoupe 

C’est tout en noir qu’elle apparait sur scène. Comme à son habitude Zazie aime être discrète. Elle s’efface presque devant ses chansons. Mais ce n’est qu’une apparence. L’énergie, le plaisir et le rire sont bien là, la complicité aussi avec un public qui reprend tout son répertoire en chœur même les chansons les plus anciennes.

"La scène est un espace privilégié, on est dans la fête, mais on peut aussi réinjecter de la chaleur", dit-elle. "J'aime bien rhabiller la chanson comme avec une poupée. On se dit 'tiens, la robe est un peu jaunie'... Les gens doivent retrouver leur madeleine de proust, les gens viennent voir des moments de leur vie, on les accompagne dans leur vie, sur telle chanson ils ont pleuré, sur telle autre ils se sont embrassés. On fait un "prorata" de ce qu'ils veulent de nous, et ce qu'on on veut leur dire, où les emmener".