Super Arielle Dombasle "glamour à mort"

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 04/05/2009 à 09H50
Super Arielle Dombasle "glamour à mort"

Super Arielle Dombasle "glamour à mort"

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/NI_93789@Culture

L'excentrique Arielle Dombasle revient sur le devant de la scène musicale avec un album "Glamour à  mort" créé en collaboration avec Philippe Katerine et Gonzales. La rencontre d'univers décalés et déjantés. Elle est l'invitée du 19 / 20 de France 3 du 03 mai 2009.

Elle a débuté au cinéma sous la houlette d’Eric Rohmer et d’Alain Robbe-Grillet avant de jouer les Gauloises irréductibles dans Astérix et Obélix contre César, de Claude Zidi. Elle a chanté du lyrique, de la rumba, de la pop, et enflammé les planches du Crazy Horse sous le coquin pseudonyme de Dolorès Sugar Rose… La fantaisie, chez Arielle Dombasle, c’est un état d’esprit. Avec "Glamour à mort" la blonde fantasque épouse l’univers «extraterrestre»  de l'insaisissable Philippe Katerine. Sur des rythmes électro-pop mixés à des sonorités rétro, la voix d’Arielle Dombasle prend une dimension mystique revendiquée. Car la chanteuse qui se dit catholique est pratiquante lorsqu'elle se retrouve au Mexique, pays de son enfance.  Elle aime la manière dont les mexicains abordent la religion avec les processions, les cantates, les chants, la gaieté et la danse. Cet album fait d'ailleurs largement référence à Soeur Juana Inès de la Cruz, figure mexicaine du XVIIe siècle. Une carmélite qui s'est intéressée aux mathématiques, à l'astronomie ou à la musique pour essayer de convertir les Indiens au catholicisme.