Sunken Condos: 4e album de Donald Fagen fidèle à lui-même

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 17/10/2012 à 16H16
Sunken condos, le nouvel album solo de Donald Fagen

Sunken condos, le nouvel album solo de Donald Fagen

© dr

Donald Fagen, l’un des deux membres fixes du groupe américain « Steely dan », publie le 16 octobre 2012 son quatrième album solo en 30 ans, « Sunken Condos ».

Donald Fagen et Steely Dan, groupe qu’il forme avec Walter Becker, occupent une place à part dans la musique. Le premier est le chanteur et leader de la formation qui existe sous des formes diverses depuis 1972. Mais on n’est pas chez les Stones et Donald Fagen ne cultive aucun statut de rockstar, il ne fait aucun effort pour être reconnu et se contente, mais est-ce vraiment se contenter, de fournir des albums d’une qualité irréprochable. Fagen et Becker sont musiciens avant d’être des stars, et d’ailleurs n’ont jamais cherché à améliorer un physique loin de correspondre aux standards des sex-symbols.

Hey Nineteen, extrait de l'album "Gaucho" de Steely Dan

Rock'soul

Le public de Steely Dan et de Donald Fagen leur est fidèle et gagne même les générations nouvelles. Chaque nouvel album connaît le succès et, aux Etats-Unis, les concerts affichent régulièrement complet.
Entre jazz, rock et soul, la musique de Fagen comme de Steely Dan recèle souvent des perles cachées. C’est ainsi que parmi les musiciens figurant sur l’un ou l’autre de leurs albums se retrouvent des pointures telles que Jeff Porcaro, Larry Carlton, Joe Sample, Wayne Shorter, Michael McDonald, Mark Knopfler et plus récemment Steve Winwood.

Solo

La carrière solo de  Donald Fagen commence en, 1982 avec un album devenu culte : The Nightfly. Trente ans après sa sortie, le son qu’il propose soutient toujours la comparaison avec les meilleurs enregistrements d’aujourd’hui. La chanson titre de l’album, mais aussi IGY ou New Frontier passent régulièrement sur les radios jazz de la planète.

Le second album solo, « Kamakiriad », marque les retrouvailles de Fagen et de Becker. Ils s’étaient éloignés lors de la dissolution qu’ils pensaient définitive, de Steely Dan en 1980. Bien que publié onze ans après The Nightfly, il reste dans sa continuité, la majorité des morceaux y sont cependant plus froids.

Les trois albums de la Nightfly trilogy de Donald Fagen

Les trois albums de la Nightfly trilogy de Donald Fagen

© DR

En 2006, « Morph the cat » est un album plus sombre mais toujours dans la lignée, rythmique typique et mélodie recherchée, des premiers albums. Fagen considère d’ailleurs ces trois albums étalés sur une période de 24 ans comme sa « Nightfly trilogy ».

I'm not the same without you, extrait de l'album "Sunken Condos"

Sunken Condos

L'album estampillé 2012, enfin, se veut plus léger. On y trouve, en plus de la touche rock’soul, la marque de fabrique de Steely Dan et de Fagen, quelques accents country au détour d’un harmonica très bien venu ou des passages relevant autant du jazz que d’un certain « easy listening » très californien .
En tout état de cause cet album satisfera le public habituel de Fagen. Il ne le surprendra pas, mais cherche-t-il à être étonné ? On l’écoute avec le plaisir que l’on peut ressentir en entrant dans son appartement après une longue absence. Un appartement avec quelques nouveaux meubles, une tapisserie rénovée mais toujours la même vue par la fenêtre. On y est chez soi… On y est bien.

Reste à surveiller le prochain concert de Steely Dan ou de Donald Fagen en France. Le groupe n’en a donné qu’un jusqu’à présent, c’était le 2 juillet 2009 à l’Olympia. Pour l’heure rien n’est prévu.