Retour gagnant du chanteur Patrick Abrial avec l'album "L'arnaque" en duo avec Jye

Mis à jour le 31/05/2018 à 12H29, publié le 31/05/2018 à 12H27
Patrick Abrial (à droite) et Jye

Patrick Abrial (à droite) et Jye

© Pierre Lacombe

"L'arnaque" le nouvel album de Patrick Abrial vient de sortir, alors que le chanteur absent depuis près de 20 ans est reparti en tournée avec le guitariste prodige Jye qui cosigne son album. Rock, blues, reggae : l'album est dense et reprend plusieurs standards de Gainsbourg, Piaf ou Brel. Très belle redécouverte d'un artiste injustement délaissé.

L'auteur, compositeur et interprète Patrick Abrial revient après une longue période de silence. Il cosigne avec le guitariste Jye un album très dense, "L'arnaque". Il y a déjà trois ans que les deux hommes ont repris la route des concerts.

Un Patrick Abrial plus dense, vingt ans après

Abrial a commencé sa carrière au milieu des années 60. Ses ballades folk s'inscrivaient alors dans la lignée d'un Donovan ou d'un Frederik Mey. C'était l'époque de la guitare sèche et des chansons d'amour. Radicalisant son écriture, à partir des années 70, il se classe parmi les auteurs-compositeurs à texte. Il intègre alors la famille des François Béranger, Léo Ferré ou Georges Chelon. Sa voix descend alors dans les graves et, côté inspiration, il lui arrive de croiser dans les eaux d'un Jacques Higelin.

Le Patrick Abrial qui revient aujourd'hui après quelque deux décennies d'absence médiatique est encore plus dense. Sa guitare, et surtout celle de Jye, qu'elles soient blues ou rock, voire reggae, nous entraînent dans des contrées où flotte l'influence de Pink Floyd ou d'un Neil Young, balançant lui aussi constamment entre deux mondes, celui de l'électrique, rock et déterminé, et celui de la ballade folk, tendre et inspirée.
"Fétiche" Patrick Abrial et Jye

Poétique et rock

Ce retour en duo de Patrick Abrial et son envie de reprendre le chemin de la scène et des studios sont une excellente nouvelle pour la chanson française. Abrial avait donc encore beaucoup de choses à dire, à chanter. L'ancien trouvère n'a rien perdu de sa poésie en plongeant plus profondément dans le rock. Et pour les amateurs de guitare, son associaton avec Jye est un vrai bonheur. On a parfois l'impression que Jacques Brel est accompagné par David Gilmour, belle association.

"L'arnaque" d'Abrial et JYE

"L'arnaque" d'Abrial et JYE

© DR