Repos forcé pour les Petits chanteurs à la Croix de Bois

Par @Culturebox
Mis à jour le 23/02/2014 à 17H55, publié le 18/07/2013 à 12H12
Les Petits Chanteurs à la Croix de Bois en concert en mai dernier dans le Pas-de-Calais.

Les Petits Chanteurs à la Croix de Bois en concert en mai dernier dans le Pas-de-Calais.

© PHOTOPQR/Voix du Nord/Masson

Les Petits Chanteurs à la Croix de Bois rappelés à l'ordre par l'Inspection du Travail. La célèbre chorale actuellement en tournée estivale, va devoir se plier à la législation en vigueur concernant le travail des mineurs. Désormais les jeunes choristes devront avoir deux jours consécutifs de repos hebdomadaire, contre un seul aujourd'hui. Une réforme qui pourrait menacer cette institution.

Reportage : A.Filliot / A.Remond / S.Lamare

https://videos.francetv.fr/video/NI_136859@Culture

Depuis 1907, leurs voix cristallines ont conquis le public français et étranger. Les Petits Chanteurs à la Croix de Bois, vont devoir prendre du repos. Ainsi en a décidé l'Inspection du Travail qui en octobre 2012 a annulé la dérogation qui permettait à la chorale de donner cinq concerts par semaine avec un seul jour de congés hebdomadaire. Désormais conformément à la législation relative au travail des mineurs, les 80 enfants âgés de 9 à 13 ans devront avoir deux jours de repos consécutifs par semaine. 
Des implications financières importantes

Concrètement pour la manécanterie (terme qui désigne les chorales de garçons), ce sont 10 à 12 concerts qui devraient être supprimés par an. Un manque à gagner que les responsables de l'institution aujourd'hui basée dans l'Yonne redoutent. L'association à but non lucratif ne bénéficiant d'aucun soutien financier extérieur, un appel aux dons national pourrait être lancé à la rentrée.