Les hommages pleuvent après l'annonce de la mort de la chanteuse belge Maurane

Mis à jour le 08/05/2018 à 17H01, publié le 08/05/2018 à 15H02
La chanteuse Maurane en 1993

La chanteuse Maurane en 1993

© Patrick KOVARIK / AFP

Le monde de la chanson française pleurait mardi le décès brutal de la chanteuse belge Maurane, retrouvée morte lundi soir à son domicile de Bruxelles, alors qu'elle venait d'amorcer à 57 ans son retour sur scène après plus de deux ans d'absence.

De la "famille" de la chanson - Lara Fabian, Michel Fugain, Catherine Lara, Hélène Ségara ou Liane Foly-, mais aussi du monde politique belge francophone, les réactions attristées ont afflué. Tous ont salué en elle une "très grande voix", connue notamment pour ses reprises de Nougaro et de Brel mais qui avait dû mettre sa carrière entre parenthèses en 2016 et subir une délicate opération aux cordes vocales.

"Une des plus grandes voix"

Dans la nuit après l'annonce du décès, Lara Fabian et Christophe Willem ont été parmi les premiers à rendre hommage à Maurane sur les réseaux sociaux. "Quelle tristesse d'apprendre la disparition de Maurane, une des plus grandes voix (...) le choc est brutal, tant j'ai son visage et le son de sa voix gravés dans ma mémoire, mélange de douceur éternelle et de désillusion sur la vie", a réagi Christophe Willem sur son compte Instagram à côté d'une photo en noir et blanc de Maurane.
Depuis le Canada, la chanteuse Lara Fabian a salué une artiste "rare", "plus grande que la musique". "Je suis assise ici dans mon petit bureau tout blanc à Montréal, je ne veux pas réaliser que tu n'es plus, je ne peux pas. Je me dis que tu vas appeler et m'engueuler, parce qu'on ne se voit pas assez", a-t-elle publié sur sa page Facebook.

Mardi matin, le chanteur Michel Fugain s'est dit "dévasté". "On ne s'attend pas à ce que quelqu'un qui fait partie de sa famille disparaisse comme ça d'un coup alors qu'on n'est pas là", a-t-il déclaré à la radio RTL. 

"Quarante ans d'amitié"

"Je suis dévastée d'entendre cette nouvelle. C'est terrible. On a quarante ans d'amitié", a réagi Catherine Lara à la radio française Europe 1, racontant avoir trouvé Maurane "fatiguée" lors de leur ultime rencontre il y a trois semaines. "Mais elle m'a parlé du futur, elle m'a dit qu'elle préparait un album de Jacques Brel, qu'elle rechantait. Elle me semblait aller beaucoup mieux de ce point de vue là", a ajouté l'auteure du tube "La rockeuse de diamants", comptant parmi les nombreuses artistes avec qui Maurane avait chanté en duo.

Liane Foly s'est dite "très émue" sur Europe 1. "Souvent nous les artistes femmes, on manque d'amour, de plein de choses. Ce n'est pas évident. Quand j'ai appris cette nouvelle, je me suis effondrée", a déclaré la chanteuse, qui partageait l'admiration de Maurane pour leur "père spirituel" Nougaro.

La Belgique pleure Maurane

En Belgique, artistes et politiques francophones étaient unanimes pour saluer "une très grande voix". Le bourgmestre (maire) de la commune Bernard Clerfayt s'est dit "très affecté par cette disparition inopinée, surprenante". 

"C'est une personne très attachante, une très belle artiste, même si elle a eu des hauts et des bas dans sa carrière", a ajouté l'élu. "Une artiste engagée nous a quittés cette nuit, Maurane, une chanteuse hors du commun, une voix inspirante, une personnalité attachante", a tweeté à l'aube le Premier ministre Charles Michel.


La commune va lui dédier "un square Maurane" dans la rue où elle résidait, a rapporté l'agence de presse Belga.