Coupe de France : Philippe Katerine sort un clip pour le club de foot vendéen Les Herbiers

Publié le 05/04/2018 à 16H11
Philippe Katerine chante pour le club Les Herbiers "85 Rouge et Noir".

Philippe Katerine chante pour le club Les Herbiers "85 Rouge et Noir".

© saisie écran clip de Katerine "85 Rouge et Noir"

Le club de football vendéen Les Herbiers est en lice pour la demi-finale de la Coupe de France. Philippe Katerine, qui a grandi à Chantonnay (Vendée) est supporter des Herbiers et il a décidé, à la suite d'un pari, d'encourager son équipe avec une chanson pour galvaniser les troupes. Le clip de "85 Rouge et Noir" a été mis en ligne jeudi matin. Un hymne né pour gagner.

Un petit poucet affrontera le PSG ou Caen en finale de la Coupe de France de football. Soit le FC Chambly, soit Les Herbiers, qui s'affronteront le 17 avril au stade de la Beaujoire à Nantes. Philippe Katerine veut croire que Les Herbiers seront en finale le 8 mai prochain au Stade de France.

Pour encourager son club et composer son hymne, Philippe Katerine s'est librement inspiré d'un chant traditionnel des conscrits vendéens, "Partiront pas sans boire un coup". Epaulé au micro du rappeur MC Circulaire et du producteur Myth Syzer, il a tourné dans le stade local Massabielle le mois dernier avec les joueurs de l'équipe et 800 supporters ayant répondu à son appel.

"Les Vendéens sont pas si fous, ils partiront pas sans boire un coup", dit le refrain de ce drôle d'hymne légèrement dissonant. Les paroles, dans une veine poétique très "katerinesque", commencent ainsi : "On ne les attendait pas à ce niveau là/ Comme des Ecossais ils n'ont jamais baissé les bras/ As-tu déjà fait partie d'une équipe? / C'est fantastique de faire partie d'une équipe / C'est comme des planètes qui s'alignent, se dispersent / Et se replacent en ligne."

Il y a quelques jours, un autre hymne avait été composé pour encourager Les Herbiers. Improvisé au bistrot et composé par La Papa Cake Corporation,  "Laissez moi manger mon Chambly" était justement inspiré du tube de Katerine "La banane"...