Natasha St-Pier de retour avec les textes de Sainte-Thérèse de Lisieux

Mis à jour le 02/08/2018 à 20H14, publié le 28/07/2018 à 19H33
La chanteuse Natasha St-Pier

La chanteuse Natasha St-Pier

© France 3 / culturebox / capture d'écran

La chanteuse canadienne Natasha St-Pier revient sur le devant de la scène cet été et poursuit son travail de reprise en musique des textes de Sainte-Thérèse de Lisieux. Cinq ans après "Thérèse, vivre d'amour", elle sort un nouvel opus, "Aimer c'est tout donner", qui sort le 3 août. La chanteuse fera ensuite une tournée... des églises.

Natasha St-Pier a découvert les écrits de Sainte-Thérèse de Lisieux avant de savoir qui était la jeune religieuse. Elle avait déjà accepté d’enregistrer une adaptation en musique de certains de ses poèmes avant de savoir qu'ils avaient été écrits il y a plus d'un siècle par une jeune religieuse morte à l'âge de 24 ans et devenue Sainte.

Après un premier album sorti en 2013, "Thérèse, vivre d'amour", la chanteuse a collaboré avec le groupe de rock chrétien Glorius pour ce second opus qui sort le 3 août (MCA/ Universal). Rencontre avec l'artiste. 

Reportage France 2 : N. Lemarignier / F. bazille / L. Bouhnik / O. Sauvayre

https://videos.francetv.fr/video/NI_1271267@Culture

L'amour universel

Pour Natasha St-Pier, les écrits de Sainte-Thérèse ont été une révélation et ont chamboulé sa vie. "Ça parle d'amour universel", explique-t-elle. "Et puis, que l'on n'a pas besoin d’accomplir de grandes choses pour être quelqu'un de bien." Révélée à l'âge de 18 ans dans la version anglaise de "Notre-Dame de Paris", la jeune Canadienne fut ensuite la protégée de Pascal Obispo, qui lui écrit ses plus grands succès, dont "Tu trouveras". La chanteuse prend ici un virage spirituel qu'elle ne renie pas. Mais pour elle, il ne s'agit pas de religion et encore moins de faire du prosélytisme. "Les textes ne sont pas moralisateurs, ils n'ont pas pour but d'évangéliser, mais seulement d'apaiser. Ces textes ont plus de 100 ans, ils pourraient être démodés. Sauf que Thérèse est morte à l'âge de 24 ans. Elle a écrit entre 17 et 24 ans. Du coup, c'est toute la fraîcheur d'une jeune fille que l'on retrouve." 

Des Zeniths aux églises

Pour accompagner la sortie de ce disque, Natasha St-Pier a décidé non pas de faire une tournée classique dans les Zeniths ou autres salles de concerts, mais de chanter dans des églises. "Je trouve formidable de chanter dans des lieux de culte, parce que les gens y entrent avec une attention différente." Une tournée qui débutera le 28 septembre en la Basilique Sainte-Thérèse à Lisieux, dans le Calvados. La chanteuse se produira ensuite à Rennes, Pontarlier, Orléans et Metz.