Natalie Dessay offre sa "vraie voix" à Michel Legrand

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 07/12/2012 à 14H06
Michel Legrand et Natalie Dessay au Festival Voix Vives de Méditerranée en juillet 2012

Michel Legrand et Natalie Dessay au Festival Voix Vives de Méditerranée en juillet 2012

© PHOTOPQR/LE MIDI LIBRE/VINCENT ANDORRA

Natalie Dessay s’offre une escapade loin du monde de l’opéra avec Michel Legrand. La soprano monte sur scène pour chanter les grands standards du compositeur, des « Demoiselles de Rochefort » aux « Moulins de mon cœur » en passant par les chansons de Claude Nougaro. À l’occasion de leur passage à l’Opéra de Vichy les 6 et 7 décembre, les deux artistes ont accordé une interview à France 3 Auvergne.


Interview : Valérie Mathieu

https://videos.francetv.fr/video/NI_134721@Culture


Cette aventure artistique entre Natalie Dessay et Michel Legrand est née lorsque le metteur en scène Laurent Pelly a proposé une carte blanche à la soprano au Théâtre national de Toulouse. Fan des chansons du compositeur depuis l’âge de 6 ans (quand elle a vu « Peau d’âne »), elle a choisi tout naturellement de chanter son répertoire. Ils se sont rencontrés pour sélectionner 20 chansons. Ce qui ne devait être qu’un événement ponctuel est devenu un vrai spectacle avec une tournée à la clé.


De l'opéra mais pas que ça 

Pour Natalie Dessay, ce duo arrive à point nommé. Elle déclarait récemment : « J'ai cessé de me projeter dans le monde lyrique. À 46 ans, je tourne en rond : il n'y a plus de répertoire qui m'intéresse vraiment. C'est comme quand on a aimé passionnément quelqu'un et qu'on s'aperçoit qu'on ne l'aime plus. » La soprano au caractère bien trempé ne cache pas son envie de se retirer des scènes d’opéra. Elle envisage même de prendre une année sabbatique en 2015. Mais d’ici là, le métier de cantatrice va encore l’accaparer : « La Petite Sirène » en décembre à l'Opéra Comique à Paris, « Les Contes d’Hoffmann » en février 2013 à Barcelone puis à San Francisco, « Guilio Cesare «  de Haendel en avril et mai au Metropolitan de New York.

https://videos.francetv.fr/video/NI_134759@Culture


Et puis, au milieu de tout cela, Michel Legrand, qui a écrit pour elle un cycle de chansons sur des textes d'Alan Bergman. Un projet d'adaptation de « Oscar et la dame en rose » d'Eric-Emmanuel Schmitt est aussi à l'étude. L’heure de la retraite n’a pas encore sonné pour Natalie Dessay. Pour Michel Legrand non plus : en octobre 2013, la scène du Théâtre du Châtelet accueillera un ballet écrit par le compositeur pour le chorégrahe John Neumeier. Et puis en 2015, une adaptation de « La Traviata » dans la France de l'Occupation.