Michel Delpech, ose Dieu et la vie d'une voix encore fragile

Par @Culturebox
Mis à jour le 07/04/2014 à 11H52, publié le 07/04/2014 à 11H20
Michel Delpech au 20h

Michel Delpech au 20h

© France2/culturebox

"J'ai osé Dieu", c'est le titre du livre de Michel Delpech. Un témoignage émouvant sur son combat contre la maladie et sur sa foi mise à rude épreuve. Il raconte d'une voix encore fragile ce qu'il a traversé et surtout comment il voit l'avenir. Une formidable leçon d'humilité.

Une voix de crooner et un charme fou. Michel Delpech est une star des années 70. Un chanteur de tubes d'une incroyable légèreté qui ont caché ses états d'âmes voire sa dépression. C'est d'ailleurs à ce moment là, qu'il se cherche du côté de la religion. D'abord le bouddhisme puis le christianisme. 

Son livre "J'ai osé Dieu" évoque cette foi. Pour lui, "lorsque l'on entre dans le monde la spiritualité, c'est le début d'une aventure intérieure très importante... Et le début des emmerdements". Un ouvrage qui raconte également son combat contre la maladie. Un ouvrage qu'il a pu croire impudique mais qu'il assume aujourd'hui.

Interview Marie Drucker

https://videos.francetv.fr/video/NI_146783@Culture

Michel Delpech ose Dieu, la vie et le chant

A ceux qui pensent qu'il est allé du côté de la religion par désespoir. Michel Delpech répond que non. Il a rencontré la religion à 24 ans et a connu des périodes de désespoir bien avant la maladie. Car c'est justement la dépression qu'il a vécue, il y a 30 ans déjà qui lui a appris qui il était réellement. Et même si il avoue s'être pris pour Dieu sur scène, il sait aujourd'hui n'être qu'un simple mortel.

A 68 ans, c'est donc un homme apaisé qui se raconte. Un homme qui, certes, a traversé la maladie et une partie de sa vie, mais qui n'en tire ni gloire, ni désespoir. Finalement, tout ce qui semble lui importer c'est de chanter à nouveau et n'avoir jamais à dire "quand j'étais chanteur"... 


« J’ai osé Dieu » de Michel Delpech, (Presses de la Renaissance)
126 pages - 14,90 Euros