Maxime Le Forestier, itinéraire d'un artiste engagé

Par @Culturebox
Mis à jour le 17/06/2013 à 11H04, publié le 17/06/2013 à 10H44
Maxime Le Forestier invité du 20 heures de France 2 le dimanche 16 juin.

Maxime Le Forestier invité du 20 heures de France 2 le dimanche 16 juin.

© France 2

Un nouvel album*, une tournée à la rentrée : une actualité riche en événements pour Maxime Le Forestier. Le chanteur invité du journal de 20 heures de France 2 ce dimanche 16 juin a commenté l'actualité avec Laurent Delahousse. Un regard "engagé" même si l'adjectif lui déplaît, l'occasion aussi de revenir sur 42 ans d'une carrière exceptionnelle.

https://videos.francetv.fr/video/NI_135789@Culture

Certaines de ses chansons sont devenues de vrais classiques. Lui, l'élève dissipé titulaire d'un "Bac -1" est aujourd'hui enseigné à l'école ! En 42 ans de carrière, Maxime Le Forestier a distillé quelques petits chef-d'oeuvres. "Mon frère", l'"Education sentimentale", "La petite fugue", "Né quelque part" et surtout "San Francisco"... ont fait de lui, l'un des grands poètes de notre temps. Dans le sillage de Brassens, son mentor autant que son ami, le chanteur à la barbe fleurie a su se faire une place à part dans le coeur des Français.

Il refuse l'étiquette de chanteur engagé, trop restrictive

Après "Le parachutiste" (1972), chanson dans laquelle il égratigne l'institution militaire (plus pour faire rigoler les copains que par réel antimilitarisme), Maxime Le Forestier est classé dans les chanteurs "engagés". Une étiquette qu'il refuse n'acceptant pas d'être ainsi catalogué. Pourtant, l'artiste est un véritable homme de conviction, un témoin éclairé du monde qui l'entoure. Et c'est sans doute cela qui continue à faire son succès.

*"Le cadeau" (Polydor - avril 2013)