-M- revient avec "Îl", "lieu de tous les possibles"

Par Laure Narlian @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 08/11/2012 à 16H06
-M-, alias Matthieu Chedid, incarnation "Îl".

-M-, alias Matthieu Chedid, incarnation "Îl".

© Droits réservés

Trois ans après "Mister Mystère", Matthieu Chedid, alias -M-, publie lundi un nouvel album baptisé "Îl". Un titre derrière lequel se mélangent l'idée d'insularité (les premières chansons sont nées sur l'île de la Réunion) et celle de la troisième personne du singulier (son double distancé, -M-). Mais aussi, plus graphiquement, "l'idée de la flèche, de quelque chose qui touche directement", explique le musicien.

"Une nouvelle ère" pour Matthieu Chedid
Le chanteur nous a habitués à endosser un nouveau personnage à chaque album : "machistador" pour son premier disque, puis en rose de la tête aux pieds pour "Qui de nous deux", jusqu'à l'ombre et lumière de "Mister Mystère".  Ces masques, "ça me permet d'inventer des mondes (...), chaque fois j'essaye de changer de costards, de couleurs, c'est comme des périodes", expliquait -M- récemment sur France Inter.

"Les chansons n'appartiennent à personne"

https://videos.francetv.fr/video/NI_134009@Culture

Cette fois, le changement le plus criant réside dans le fait d'avoir abandonné sa coupe de cheveux cornue en forme de M. Elle est remplacée par un nouvel emblème scénique : des lunettes géantes de rocker à son initiale, en miroir, créées spécialement pour lui par son ami le comédien James Thierrée, petit-fils de Charlie Chaplin. Quant à la pochette, bleu et jaune pétants, elle est signée d'un autre proche : sa fille Billie.

Cette nouvelle incarnation marque une "nouvelle ère" pour le musicien. "Je sais que c'est un grand disque de -M-. Je n'ai pas toujours eu cette sensation de passer un cap, de monter d'un niveau". “C’est un disque intense“ qui a été pensé, dit-il "comme un film”.

"Ma voix, c'est mon âme"

https://videos.francetv.fr/video/NI_134011@Culture

Un album à l'énergie débridée, taillé pour la scène
A propos du premier single extrait de "Îl", "Mojo", -M- le décrit comme "une chanson de lâcher prise et d’amusement” davantage "centrée sur l’énergie" et moins sur les textes”. Quant au thème de la chanson, il rappelle que "la racine de Mojo vient du blues, des guitaristes qui avaient la touche magique dans les doigts" et dont on disait qu’ils avaient le mojo. Une expression qui va comme un gant à ce grand guitariste aux accents hendrixiens qu'est -M-.

L'énergie animale et la tension sexuelle de "Mojo" se retrouvent sur l'ensemble de "Îl", un disque visiblement inspiré par sa dernière tournée triomphale et taillé pour la scène. Les solos de guitare qui émaillent le disque, les riffs saturés, la chorégraphie loufoque de "Mojo", ont vocation à être transposés sur les planches.

"Mojo", premier single extrait de "Îl'

Il y a dans ce disque une idée d'"amusement", de "lâcher-prise", le fait de "s'apercevoir que la musique ce n'est pas seulement des textes, des mots", et que l'énergie et le son forment "un langage plus universel", soulignait Matthieu Chédid chez Pascale Clark sur France Inter (à réécouter ci-dessous). Ce qui n'empêche pas de garder un attachement aux textes, l'amour des mots lui ayant été transmis par sa grand-mère, la poétesse Andrée Chedid.

Des rivages de l'Afrique à ceux du Brésil, en passant par le Cap Ferret qui a inspiré la chanson "Océan", les musiques du monde chères à -M- sont l'autre fil conducteur de l'album élaboré à Los Angeles avec une nouvelle équipe mais enregistré dans son labo M parisien en petit comité.

https://videos.francetv.fr/video/NI_134013@Culture

Le disque d'un homme-enfant qui laisse toujours affleurer sa partie féminine, notamment dans sa voix, mais qui avoue sans trop y croire être "peut-être devenu un homme à quarante ans".

Réécouter -M- à "Comme on nous parle" sur France Inter
"Îl" de -M- sort lundi 12 novembre chez Universal