Les Stentors et la polémique auvergnate

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 08/08/2012 à 16H54
Les Stentors

Les Stentors

© Bernard Benant

"Voyage en France", l'album des Stentors sorti en mai dernier, est longtemps resté en haut des "charts" français avec notamment leur reprise de la chanson de Pierre Bachelet "Les corons". Mais c'est une autre chanson, "L'Auvergnat", de Brassens, qui crée la polémique de l'été.

Les Stentors... Après Les Prêtres, c'est LE boys-band à la mode! Quatre chanteurs d'opéra, plutôt beaux gosses, qui se sont emparés de standards de la chanson française.

Leur album "Voyage en France" a remporté, dès sa sortie, un vif succès auprès du public, campagne médiatique bien orchestrée par une grande chaine de télévision oblige! Alternativement à la première ou à la deuxième places des "charts" français pendant plusieurs semaines, il est toujours dans le top ten des meilleures ventes de l'été.

Mais voilà qu'une des interprétations des Stentors crée la polémique sur le Net : la reprise de "L'Auvergnat" de Brassens.

 

https://videos.francetv.fr/video/NI_131587@Culture

 

Musicalement, on aime - ou pas - l'interprétation "stentorienne". Mais en Auvergne, le clip de "L'Auvergnat", façon Stentors, n'est pas du goût de tout le monde.

Pour les uns, le clip donne une image ringarde de l'Auvergne et véhicule les pires clichés sur la région dont celui du paysan en casquette, baguette de pain sous le bras, seul dans sa ferme au milieu de ses animaux. Pour les autres, rien de plus, rien de moins que les images renvoyées par les Auvergnats eux-même, il n'y a donc pas lieu de polémiquer... Fin du débat! 

Le débat est clos?... Pas sûr... Pour le webmag clermontois Cyberbougnat, le problème serait ailleurs.

Et Cyberbougnat d'expliquer qu'en tournant leur clip au coeur du massif du Sancy, Les Stentors ont voulu "vanter" l'Auvergne et ses habitants alors que, dans sa chanson, Brassens n'a pas chanté un quelconque Auvergnat d'Auvergne mais un Bougnat de Paris, propriétaire du bar dans lequel Brassens avait ses habitudes et à qui l'auteur de "L'Auvergnat" entendait rendre hommage. Effectivement, rien à voir!

Alors, y-a-t-il réellement motif à discutailler sur le Net?

Ce qui est certain, c'est que cette polémique auvergnate estivale fait une sacrée belle pub aux Stentors qui n'en avaient pas besoin pour vendre leur album!