Les Repetto de Gainsbourg et les vestes de Claude François vendues à Drouot

Par @Culturebox
Mis à jour le 22/03/2015 à 17H50, publié le 22/03/2015 à 11H34
Les chaussures Repetto de Serge Gainsbourg vendues à Drouot (20 mars 2015)

Les chaussures Repetto de Serge Gainsbourg vendues à Drouot (20 mars 2015)

© Thomas Samson / AFP

Un tronçon d'escalier de la Tour Eiffel ayant appartenu à Guy Béart a été adjugé 131.240 euros tandis qu'une paire de chaussures Repetto noires de Serge Gainsbourg s'est envolée à 7.249 euros lors d'une vente aux enchères samedi à Paris.

La maison Coutau-Bégarie dispersait à l'Hôtel des ventes Drouot des souvenirs de vedettes de la chanson française, en plus de 300 lots qui comprenaient des photographies, des manuscrits, des instruments.
              
Le clou de la vente n'était pas directement lié à la chanson puisqu'il s'agissait des deux morceaux d'escaliers de la Tour Eiffel que Guy Béart possédait depuis 1983. En raison de nouvelles normes de sécurité, la Tour Eiffel avait dû se séparer cette année-là de son escalier hélicoïdal qui reliait le deuxième au troisième étage. Il avait été démonté et découpé en 24 morceaux, certains ayant  été cédés à des musées et la plupart des autres vendus aux enchères.
              
Reportage : Kelly Pujar- Pierre Pachoud- Sonia Barie 

https://videos.francetv.fr/video/NI_156157@Culture

Le tronçon d'une hauteur de 5 mètres a été adjugé 131.240 euros (frais compris) à un acheteur sur internet. Le deuxième tronçon, de 4,10 m a été acquis pour 99.992 euros par un acheteur en salle. Ces pièces rares étaient  estimées entre 80.000 et 100.000 euros pièce (hors frais).
              
Un costume rouge de Claude François part pour trois fois son estimation
 
Les Repetto noires de Serge Gainsbourg ont rencontré un franc succès et sont parties à 7.249 euros (frais compris) alors qu'elles étaient estimées 1.800 à 2.000 euros).
              
Un blouson en cuir porté par Johnny Hallyday sur scène en 1990 (évalué entre 5.000 et 7.000 euros) a trouvé preneur à 7.250 euros.
              
Et un costume de scène rouge coquelicot de Claude François porté dans les années 1972/1973 a été adjugé 21.250 euros (estimation 5.000 à 7.000 euros).
              
Le produit total de la vente a atteint 475.000 euros, soit pas tout à fait l'estimation de 500.000 annoncée.