Les Franglaises et leurs tubes anglo-saxons traduits littéralement sont de retour à Bobino

Par @Culturebox
Mis à jour le 15/11/2017 à 00H23, publié le 10/11/2017 à 16H49
Les Franglaises à Bobino

Les Franglaises à Bobino

© France 3 Culturebox capture d'écran

Les Franglaises sont à l'affiche du music-Hall parisien Bobino jusqu'au 3 février 2018. Ces treize musiciens et comédiens reprennent les plus célèbres chansons anglophones dans une traduction littérale hilarante qui illustre le plus souvent leur profonde vacuité. Bonne humeur, gentille dérision, bonne musique et chorégraphie au programme de ce spectacle tous publics.

Ils convoquent les plus grandes chansons anglo-saxonnes et les passent à une moulinette très simple : la traduction littérale. Et l'effet est simplement hilarant. Nous entendons les chansons les plus célèbres du répertoire international anglo-saxon telles que les perçoit le public anglophone. Et on se demande parfois comment il peut ne pas pouffer dès la première écoute. Ce que le vernis de la langue cache au public français éclate alors au grand jour : nous révérons des crétineries, nous adorons des vacuités, nous admirons des nullités !

Reportage : France 3 N. Hayter / M. Hauville / L. Crouzillac / P. Guény
Alors, vraiment crétines, les paroles des chansons que nous aimons... En voici une preuve par l'exemple avec la version originale et la version "Franglaise" du tube planétaire "Something stupid" interprété à l'origine par Frank et Nancy Sinatra.
Voici donc la version sixties de papa Sinatra et sa fille.

Et voici la même bluette inbterprétée et (sur)jouée, par deux des Franglaises.


La mise en scène de ces chansons par l'équipe des Franglaises ajoute à cette impression un délire visuel qui complète le tableau. Le spectacle dure deux heures, il pourrait continuer. Chacun a dans la tête des idées de chansons qu'il aimerait voir et entendre interprétées par ces 13 garçons et filles qui savent tout faire. Un exemple ? "Elle t'aime, oui, oui, oui... avec un amour comme ça, tu sais tu peux être content ! ".

L'affiche des Franglaises à Bobino

L'affiche des Franglaises à Bobino

© DR