Fréquentation stable pour les Francofolies de La Rochelle

Par @Culturebox
Mis à jour le 18/07/2017 à 14H25, publié le 17/07/2017 à 13H41
La 33e édition des Francofolies a enregistré une fréquentation stable avec près de 90 000 spectateurs payants sur cinq jours

La 33e édition des Francofolies a enregistré une fréquentation stable avec près de 90 000 spectateurs payants sur cinq jours

© XAVIER LEOTY / XL / AFP

La 33e édition du festival rochelais s’est achevée dimanche soir. Les Francofolies 2017 ont enregistré une fréquentation stable par rapport à l’an dernier avec près de 90 000 places payantes. Un festival également plébiscité par les artistes, les stars, comme la nouvelle génération.

En cinq jours, le festival des Francofolies de La Rochelle a attiré 89 583 spectateurs payants, exactement. Soit 700 de moins que l’édition précédente. Pas de quoi gâcher la fête. Au total, ce sont près de 150 000 festivaliers qui ont fréquenté les six scènes, en incluant celle, gratuite, de La Guinguette.

"On est stable. On a un taux de remplissage de 94%. La seule différence par rapport à l'an dernier, c'est qu'à l'époque on était complet avant l'ouverture. Là, on a été complet le jour même des concerts. Ce sont des subtilités d'ordre comptable. Mais cela prouve que la programmation proposée au public a répondu aux attentes".

Gérard Pont, directeur des Francofolies

Reportage : I. Hirsch / S. Leclère / T. Chapuzot / M. Millet

https://videos.francetv.fr/video/NI_1040359@Culture


Diversité générationnelle et musicale

Pour Gérard Pont, le public est allé voir des artistes qu'il ne connaissait pas. Ce qui prouve que la politique de diversité générationnelle et musicale du festival fonctionne : "Réussir le mariage entre public et artiste, ce sont des moments uniques" selon lui.

De Dick Annegarn à -M-, invitant notamment Camille sur scène, en passant par Christophe Maé, Gaël Faye ou la création en hommage à Michel Berger par Christophe Willem et Yvan Cassar, ces "mariages" ont été parmi les moments forts du festival. Dimanche, Juliette Armanet, Benjamin Biolay, Tété, Renaud, Vianney, Lescop ou encore les jeunes Pi Ja Ma et Fiona Walden, ont cloturé cette 33e édition.

Et déjà la prochaine se prépare. Gérard Pont laisse entrevoir de belles choses pour l'année prochaine : "Je suis ravi car il y a déjà plein de propositions d'artistes qui nous sont parvenues. Il y en a qui veulent faire des créations chez nous. C'est top". La 34e édition des Francofolies aura lieu du 11 au 15 juillet 2018.


Reportage : I. Hirsch / S. Leclère / T. Chapuzot / M. Millet / A. Grignard / C. Pougeas / N. Pagnoux-Tourret

https://videos.francetv.fr/video/NI_1039633@Culture