Les Emzel Café ouvrent en beauté le festival Cabaret Frappé de Grenoble

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 23/07/2009 à 10H51
Les Emzel Café ouvrent en beauté le festival Cabaret Frappé de Grenoble

Les Emzel Café ouvrent en beauté le festival Cabaret Frappé de Grenoble

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/NI_95061@Culture

Jusqu'au 29 juillet 2009, Grenoble va vivre au rythme du 11ème Cabaret Frappé. Vingt-sept concerts sont prévus sur neuf jours au Jardin de Ville. A l'affiche du festival,  des artistes internationaux mais également des talents locaux. Six groupes issus de la scène régionale sont programmés. C'est le trio grenoblois Emzel Café
qui a ouvert le bal...avec succès !

Les Alcoolytes. Ce fut le premier nom de scène de ce trio (deux guitaristes, un flûtiste) qui devint Les Emzel Café. C'est dans la rue qu'ils firent leurs premières armes, celles de France mais aussi de Belgique et du Québec. Le temps pour eux de se forger un univers très personnel, un mélange de punk poétique, de jazz manouche, le tout saupoudré d'une bonne dose d'humour et de dérision. Eux, ils appellent ça de la chanson "électrOrganique" ! En 2007, ils travaillent leur répertoire et réalisent leur premier album "Hourvari" grâce à l'association culturelle "Projet Bob". Trois mille exemplaires ont été vendus. Mais le groupe est surtout à l'aise sur scène et bientôt, ils ne se reconnaissent plus dans ce premier album de studio. Décision est prise d'en pondre un deuxième, en live cette fois. "Emzel café en cavale", c'est son titre, sera enregistré en concert à La Bobine les 25, 26 et 28 juillet. C'est le label Echo Prod qui le produit, dont le responsable n'est autre que Mike, le chanteur du groupe Sinsemilia. Rendez-vous dans les bacs des disquaires en octobre. L'une des chansons s'intitule "Avec des si". Et si l'album faisait un tabac ? Et bien ce serait mérité, tout simplement !