Le phénomène Eddy de Pretto illumine le festival Crossover de Nice

Publié le 25/08/2018 à 17H30
L'auteur-compositeur-interprète Eddy de Pretto sur scène à Nice, le 23 août 2018

L'auteur-compositeur-interprète Eddy de Pretto sur scène à Nice, le 23 août 2018

© culturebox - capture d'écran

Encore inconnu il y a un an, Eddy de Pretto a conquis le public français en quelques mois seulement avec ses textes, ses mélodies et son style bien à lui. Des milliers de fans, mais aussi de curieux, sont venus écouter à Nice cet artiste hybride, entre chanson française, rap et R&B.

Ils ont 16 ans, 25, 32 et même plus. Eddy de Pretto, 25 ans au compteur, a réussi à séduire un public très large grâce à son répertoire singulier, oscillant entre chanson française et rap. Un grand écart musical et des textes forts sur des problématiques de société tels que l’homophobie ou ce qu’il appelle la "virilité abusive" et ses clichés du type "un garçon ça ne pleure pas". Un artiste "non-genre" comme il dit.

Je n’ai pas envie de me définir. J’aime cette idée que ça puisse être tout, et que ça ne ferme pas la porte à certains curieux, amateurs de rap ou de chanson française, de slam ou de contes. Peu importe la case, l’important c’est de tenter de partager des choses et de se questionner ensemble.

Eddy de Pretto

Reportage : M. Roubaud-Soutrelle / V. Le Roux  / P. Hubert / C. Espanol

L'Olympia en novembre

La tournée d’Eddy de Pretto se poursuit aux Francomanias de Bulle (Suisse) le 30 août , le 31 à Dijon puis le 8 septembre à Bourgoin-Jallieu en Isère. On le retrouvera au festival Baisers volés à Saint-Malo fin septembre, au Nancy Jazz Pulsations mi-octobre et à l’Olympia à Paris pour deux dates, les 6 et 7 novembre. La liste des autres concerts est à retrouver sur son site.