Le crooner et les femmes, une biographie sensuelle de Tino Rossi

Par @Culturebox
Mis à jour le 17/12/2013 à 15H58, publié le 17/12/2013 à 12H30
 Pour lui les américains ont inventé l'exprssion "Latin Lover"

 Pour lui les américains ont inventé l'exprssion "Latin Lover"

© NANA production/Sipa

A l'occasion des trente ans de la mort de Tino Rossi de nombreux ouvrages sont publiés sur le chanteur de charme ajaccien qui fit battre les coeurs dans les années 40. Le journaliste et écrivain, Constant Sbraggia lui consacre une biographie qui vient de paraître. "Tino Rossi : Un destin enchanté" revient sur l'hystérie collective et mystérieuse que provoquait la voix du crooner.

À travers ceux qui l'ont connu et les entretiens recueillis avant la mort du chanteur (1983) Constant Sbraggia fait revivre la légende de Tino Rossi, qui déclanchait l'hystérie partout où il passait et dont la voix, comme le confie à l'auteur Jacqueline Delubac, "portait sur le sexe des femmes".

Cette nouvelle biographie fait découvrir la personnalité d'un homme qui aimait la discrétion. Elle s'intéresse particulièrement à son rapport aux femmes, à l'argent, aux valeurs de la famille

Reportage : D. Leoni, T. Guespin, D. Lameta

https://videos.francetv.fr/video/NI_140781@Culture

Qui aurait cru que le petit garçon né dans une famille pauvre et nombreuse d'Ajaccio eut une carrière de chanteur internationale. Il faut croire qu'Apollon, dieu de la musique se soit doublement penché sur le berceau du petit Tino. Tino a la beauté de Rudolph Valentino, déchaîne les foules et l'hystérie de ses admiratrices. Le "chanteur de charme" (l'expression est née avec lui) vendra davantage de disques que les Rolling Stones ou Bob Marley : plus de 500 millions !

Une forte attraction sur la gent féminine
Son parolier Vincent Scotto rappelle, dans ses "Souvenirs de Paris", l'attraction qu'exerçait Tino Rossi  sur la gent féminine : « Les femmes s’approchaient de lui avec une telle férocité que si je n’étais pas collé à lui pour monter en voiture, si dans la bousculade je me laissais distancer de quelques mètres, il me fallait renoncer à lui, et la voiture partait sans moi. Les femmes étaient avides de le voir de près, certaines se seraient laissées piétiner plutôt que de céder leur place » Et d'ajouter : « Sa voix de rêve a enchanté presque tous les cœurs du monde. Quel philtre mystérieux possède cette voix pour troubler ainsi quand il chante ! On est charmé et on l’écoute recueilli. Une chanson embellit la vie, Tino embellit tout ce qu’il chante. »

"Tino Rossi : un destin enchanté" de Constant Sbraggia aux éditions des Equateurs, 224 pages. Prix conseillé 20€.