L'escrimeur Frédéric Delpla : de l'or olympique à la chanson

@Culturebox

Rédacteur en chef adjoint de Culturebox

Publié le 03/01/2019 à 17H23
Frédéric Delpla en studio d'enregistrement

Frédéric Delpla en studio d'enregistrement

© France 3 / Culturebox

En 1988, Frédéric Delpla faisait partie de l'équipe de France d'escrime sacrée championne olympique à Séoul. 30 ans plus tard c'est sur d'autres estrades que s'exprime le bretteur. Frédéric Delpla est devenu chanteur et il aime faire le show.

Il a touché l'or de la pointe de son épée. A Séoul en 1988 Frédéric Delpla est entré dans l'histoire du sport français en devenant champion olympique par équipe à l'épée. Depuis, sa ville de Levallois-Perret lui a rendu hommage en donnant son nom à un gymnase. Son quotidien de champion de haut niveau cachait aussi une passion pour la chanson.

Reportage France 3 Paris Île-de-France : J. Lemaire / M. Chambrial / P. Ngankam

La toute première chanson que j'ai chantée c'est La Javanaise de Gainsbourg. Ça a plu d'autant que je l'ai dédicacée à ma fiancée."

L'émotion est encore présente. C'est elle qui a déclenché cette envie d'aller plus loin. Alors, Frédéric Delpla s'est mis à écrire ses chansons et même à les composer, lui qui n'est pas du tout musicien. Il a en tête une mélodie et il demande à un musicien professionnel de lui donner vie. "Il a une voix qui s'adapte très bien aux textes, il a une très bonne diction confirme le guitariste qui travaille avec lui en studio. En plus c'est un bon acteur, il est habité par ses chansons". Delpla a sorti son premier clip "Je suis comme ça" au mois de novembre. Un côté swing sympa et sans prétention. Déjà 1500 vues. un bon début.

Frédéric Delpla n'a pas pour autant tourné le dos à l'escrime. Il est toujours licencié au club de sa ville où il croise le fer régulièrement. Mais il se lance dans la chanson avec enthousiasme et une infinie modestie. Celle d'un grand monsieur du sport qui ose une reconversion dans un domaine lui aussi très exigeant.

Le nom dans l'escrime je crois qu'il est là, dans la musique c'est loin d'être fait. Ce serait vraiment un rêve !