"Je m' voyais déjà" : la chanson qui a lancé l'immense carrière d'Aznavour

Par @Culturebox
Publié le 26/01/2018 à 11H51
Charles Aznavour à Lyon le 20 janvier 2018

Charles Aznavour à Lyon le 20 janvier 2018

© PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

A 93 ans, l’infatigable Charles Aznavour a repris la route pour une grande tournée. Parmi les 1400 chansons de son répertoire il en est une qui tient une place particulière : "Je m'voyais déjà". Une chanson que Montand n'a pas voulu chanter et qui a fait décoller la carrière de Charles Aznavour, un soir de décembre 1960.

Reportage : L. Hakim / D. Dahan / L. Calvy / C. Labasque

"Tu n'y arriveras jamais"

Avant de connaître la gloire du haut de l'affiche, Charles Aznavour a écrit dans l'ombre de vedettes comme Juliette Gréco ou Edith Piaf. A l'époque, dans les années 50, il est l'ami de la Môme mais aussi son chauffeur, son régisseur, son comptable. Piaf qui ne mâche pas ses mots et fait preuve, en l'occurence, d'un manque d'acuité. Bertrand Dicale, auteur de "Tout Aznavour", raconte : "Elle lui dit : tes chansons mon p'tit gars ça va mais surtout ne les chante pas... comme chanteur tu n'y arriveras jamais !"

Le début de la carrière d'Aznavour est jalonné de ce scepticisme des maisons de disques, des producteurs, des critiques et donc même des amis comme il le confiait récemment à Laurent Delahousse sur le plateau du 20h. Un scepticisme qui le cantonne dans les petites salles. et puis un jour il compose la musique du film "Pourquoi viens-tu si tard?" avec Michèle Morgan et Henri Vidal. Dans la B.O. un instrumental sur lequel il pose des paroles. Il propose la chanson à Yves Montand qui n'en veut pas.

En haut de l'affiche à l'Alhambra

Alors il la chantera lui-même à l'Alhambra le 12 décembre 1960 pour sa première grande scène. Il a 36 ans. Ce soir là, un certain Jean-Jacques Debout est dans la salle. Il se souvient : "Quand il a fini avec 'Je m'voyais déjà' et qu'il a fait mettre les phares (projecteurs) sur la salle, tout l'Alhambra s'est levé pour lui faire une ovation. Il a été consacré grande vedette ce soir-là". 

La carrière phénoménale de Charles Aznavour prend son envol ce soir de décembre 1960. Avec "Tu t'laisses aller" (1960), "La Mamma", "Et pourtant" (1963), "For Me Formidable" (1964) et "La Bohème" (1966) entre autres, il va conquérir les Français mais aussi le monde entier pour ne plus jamais quitter le haut de l'affiche.
 

Je m'voyais déjà c'est l'histoire de quelqu'un qui s'illusionne sur son talent. C'est l'histoire d'un raté, de quelqu'un qui n'a jamais rien réussi. Cette histoire c'est le contraire de l'histoire d'Aznavour.

Bertrand Dicale
Auteur de "Tout Aznavour" Editions First