Jane Birkin de retour au Japon : "La musique aide à guérir les enfants"

Par @Culturebox
Mis à jour le 27/03/2013 à 19H13, publié le 26/03/2013 à 10H34
Jane Birkin à Tokyo, le 26 mars 2013

Jane Birkin à Tokyo, le 26 mars 2013

© KAZUHIRO NOGI / AFP

La générosité, la chaleur et le stoïcisme, c'est ce que retient la chanteuse Jane Birkin des gens qu'elle a rencontrés dans le nord-est du Japon deux après le séisme et le gigantesque tsunami qui ont ravagé cette région.

Et pourtant, parmi toutes ces personnes "il n'y a pas quelqu'un qui n'a pas perdu quelque chose", a raconté Jane Birkin mardi à Tokyo après avoir parcouru pour la première fois des villes sinistrées en mars 2011. "Les Japonais sont restés très stoïques et solidaires" face à ce drame, "ils n'ont pas fait le jeu de la presse, les larmes faciles comme les journalistes aiment bien", insiste la chanteuse d'origine britannique avec son accent caractéristique. 

En avril 2011, à peine un mois après la catastrophe, elle avait sauté dans un avion quasi vide pour venir au Japon, bravant l'opposition de ses proches qui la mettaient en garde contre la radioactivité après l'accident atomique de Fukushima. Deux ans plus tard, elle dit avoir découvert une zone pleine de séquelles, "où l'on ne peut plus cultiver à cause du sel laissé par le tsunami" mais "où tous les débris ont été bien rangés, les motos d'un côté, les automobiles de l'autre, les montagnes de ferraille". "La seule chose qui n'est pas encore rangée, c'est la vie des gens, parce qu'ils n'ont pas assez d'argent pour partir, mais ne peuvent pas reconstruire non plus", souligne l'artiste qui se dit attristée par le désespoir des victimes, "au point que certains se suicident". 

"Un petit pansement de solidarité"

Mais Jane Birkin, engagée dans de nombreuses causes, est persuadée que "la musique aide à guérir les enfants, et pas seulement eux, des traumatismes. Alors, peut-être que ce qu'on fait est un petit pansement de solidarité". Avec des musiciens japonais rencontrés lors de son passage à Tokyo en 2011 où elle donna un concert caritatif, Jane Birkin a chanté plus de 70 fois au profit du Japon, dans une trentaine de pays. Elle sera de nouveau sur scène jeudi à Tokyo où elle compte de nombreux admirateurs, après avoir donné deux mini-concerts gratuits lundi dans les villes meurtries d'Ishinomaki et Matsushima. 

A son retour en France, Jane Birkin compte témoigner et poursuivre sa tournée "Via Japan" en hommage au Japon, un récital de titres de feu Serge Gainsbourg dont elle fut la compagne et l'égérie. "Je ne pense pas que les gens soient devenus indifférents à ce qui se passe au Japon, mais ils ne savent pas comment aider. Pourtant, on se sent parfois mieux si on peut le faire".