"Amsterdam" : histoire d'un tube que Jacques Brel n'a jamais enregistré en studio

Par J.M.Ogier, C.Azzopardi @Culturebox
Mis à jour le 10/10/2018 à 17H46, publié le 10/10/2018 à 17H35
Jacques Brel à l'Olympia en 1967

Jacques Brel à l'Olympia en 1967

© Marc Garanger / Aurimages

Avec "Ne me quitte pas", "Amsterdam" est la chanson la plus célèbre de Jacques Brel. Une chanson à laquelle le Grand Jacques ne croyait pourtant pas vraiment et qu'il n'a jamais enregistrée en studio. Reprise par David Bowie, elle a fait le tour du monde.

16 octobre 1964 : l'Olympia est comble pour la première de Jacques Brel alors au sommet de sa gloire. Brel, qui a pour habitude de jouer très vite sur scène les chansons qu'il vient de composer, inscrit "Amsterdam" à son programme. Comme il n'est pas totalement convaincu par sa composition il la place en troisième position dans ce début de concert que l'on dit sacrifié puisqu'il permet de faire les ajustements nécessaires. Mais, à sa grande surprise, la dernière note d'"Amsterdam" a à peine fini de résonner que le public se lève et lui réserve une véritable ovation.
"La folie", se souvient son batteur d'alors Philippe Combelle : "sur le plan émotionnel, ça a été énorme". 
Le concert est filmé et il est aussi retransmis en direct sur Europe1. C'est comme cela, à la radio donc, que Jacques Vassal, qui deviendra sion biographe, a vécu ce moment : "Ça respirait fort et on croyait le voir alors que ce n'était pas la télé. On l'entendait seulement. Il en faisait trop, dirait-on, mais il en faisait tellement qu'il vous faisait vivre la chanson".

Reportage C. Azzopardi / L. Hakim / A. Fischer / P. Briclot / S. Korwin

C'est au bord de... la Méditerranée que Jacques Brel a écrit "Amsterdam" à partir de "Greensleeves" un air traditionnel anglais composé selon la légende par Henri VIII pour Ann Boleyn.

De Brel à Bowie

La chanson va connaître un succès immense. Paradoxalement, elle n'a jamais été enregistrée en studio tout comme "Les timides" et "Les jardins du casino". Heureusement il en reste la trace dans l'enregistrement du concert de l'Olympia en 1964. "Amsterdam" est la seule chanson que Jacques Brel acceptait de bisser à la fin de ses concerts. Elle connaîtra une renomée mondiale avec la version qu'en donnera David Bowie en 1973 sur la face B de son single "Sorrow".