Grand Corps Malade : La musique c'était pas mon plan A, c'est un beau "Plan B"

Par @Culturebox
Publié le 12/01/2018 à 16H49
Grand Corps Malade invité sur le plateau de France 3 pour son sixième album, "Plan B"

Grand Corps Malade invité sur le plateau de France 3 pour son sixième album, "Plan B"

© France 3 / Culturebox

Le chanteur slameur revient sur les ondes avec "Plan B", un sixième album qui sortira le 16 février 2018. Une série de concerts est prévue sur toutes les scènes françaises. Le musicien est toujours aussi engagé tant dans ses textes que dans son action auprès de l'association marseillaise "Sourire à la vie".

Grand Corps Malade est l'invité du journal de France 3 Marseille pour présenter "Plan B", son sixième opus. Le chanteur slameur raconte aussi son engagement auprès de l'association "Sourire à la vie" qui accompagne les enfants atteints d'un cancer. En tant que parrain, il participe régulièrement à des concerts et des actions de sensibilisation. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_1161667@Culture

La vie sur un plan incliné

L'histoire de Fabien Marsaud, on la connait bien. Grand sportif, amoureux des mots, jeune homme à la fougue généreuse, son destin sportif s'interrompt en plein vol, à l'âge de 20 ans. Un grave accident de plongeon le cloue au lit et le verdict tombe comme un couperet : paralysie des membres inférieurs. Les rêves de champion s'évaporent, mais Fabien garde en lui la force et la ténacité. Deux ans après, il retrouve l'usage de ses jambes, après une année de rééducation. La musique et les mots l'ont toujours titillé, il fréquente John Pucc'Chocolat et le collectif 129H, avec qui il devient un activiste des scènes slam. Son nom "Grand corps Malade" s'impose en 2003, comme un totem sioux. 

La musique, les concerts, ce n'était pas mon plan A, et pourtant c'est un beau "Plan B"

Grand Corps Malade

Des étapes douloureuses inscrites à jamais dans son corps et dans son esprit, qu'il utilise aujourd'hui pour créer, écrire et alerter des dérives du monde libéral. Un phrasé sobre, une voix grave, des rimes délicates, Grand Corps Malade dit les choses sans les hurler. Dans Plan B, il y a ce titre "Feu rouge" qui raconte l'histoire d'une réfugiée qui mendie dans la rue. Un morceau pour rappeler l'existence de ces milliers de personnes déracinées et perdues. "J'avais envie de m'arrêter sur les regards que l'on croise au feu rouge et raconter des vies brisées par la guerre et leur rendre un peu de dignité", rapporte le musicien. 

Après la sortie de "Plan B", le 16 février 2018, Grand Corps Malade part en tournée sur les routes de France