Françoise Hardy : " 'Personne d'autre' est un résumé de ce qu'on a vécu avec Jacques"

Publié le 15/04/2018 à 12H46
Dans "Personne d'autre", Françoise Hardy évoque avec délicatesse sa relation avec Jacques Dutronc.

Dans "Personne d'autre", Françoise Hardy évoque avec délicatesse sa relation avec Jacques Dutronc.

© France 2 Culturebox

On pensait qu’elle avait mis un terme à sa carrière mais Françoise Hardy revient en beauté avec "Personne d’autre", son 24e album studio. L’occasion pour Thomas Sotto de recevoir la chanteuse sur le plateau de France 2 pour parler de ce nouvel opus où sa relation avec Jacques Dutronc est évoquée de manière sibylline. Mais le journaliste a également réservé une petite surprise à l’artiste...

Malgré les épreuves traversées (un cancer du système lymphatique détecté en 2003 et qui a bien failli l’emporter), Françoise Hardy garde cette fraîcheur et ce côté lumineux qui rejaillissent dans sa voix, d’une clarté que le temps n’a pas abîmée. Une voix qui sait encore nous émouvoir dans ce nouvel opus intitulé "Personne d’autre".

"Un résumé de ce qu'on a pu vivre"

"Ce titre, qui est aussi celui d’une chanson, serait-il une façon de parler à Jacques Dutronc" ? demande Thomas Sotto. "Oui, cette chanson évoque notre passé" confie Françoise Hardy. "La compositrice, Pascale Daniel - qui avait fait la mélodie de "Tant de belles choses" -, chantait en anglais et parlait de la subtilité des signes. C'est donc cela qui m'a dirigée vers l'année 1967 où les signes que l'on s'envoyait avec Jacques étaient tellement subtils qu'on a mis un an avant de franchir le premier pas."

Il suffit de lire les paroles pour comprendre ce que l'artiste veut dire : "Un signe comme un appel / Un air intemporel / Personne d'autre que toi / Pour l'entendre / Tes yeux couleur de ciel / Quelque chose d' irréel / Et moi qui reste là / A t'attendre [...]"

"Cette chanson, c’est une espèce de résumé de ce qu’on a pu vivre. J'aime bien qu'un texte soit sibyllin. J'aime bien mélanger le passé et le présent et que l'on ne sache finalement pas à quoi s'en tenir."

Jacques Dutronc (dont la chanteuse est séparée depuis 1988) a-t-il écouté cet album ? "Je ne sais pas car il ne m’en a pas parlé mais en tout cas il l’a reçu", confie la chanteuse.
 

https://videos.francetv.fr/video/NI_1220361@Culture

Un déclic venu de Finlande

Ce nouvel album signe la fin de six années de silence puisque le précédent opus de Françoise Hardy, "L’amour fou", était sorti en 2012. C’est un petit vent venu du nord de l’Europe qui a fait frissonner le cœur de la chanteuse, lui donnant l’élan pour créer à nouveau.

Ce vent, c’est celui du groupe finlandais Poets Of The Fall et de sa chanson "Sleep" que Françoise Hardy a découverte par hasard en surfant sur internet. C’est elle qui lui a redonné l’envie de chanter. "Cette chanson date de 2005, elle m’a envoutée !" confie Françoise Hardy qui l'a adaptée en français sous le titre "Dors mon ange".

La surprise de Thomas Sotto

Une interprétation saluée par le chanteur du groupe Marko Saaresto dans une séquence enregistrée où il reprend en anglais, avec son guitariste, "Message personnel", une des plus célèbres chansons de Françoise Hardy. "Ca c’est extraordinaire ! C’est la plus belle surprise qu’on pouvait me faire !" s’exclame la chanteuse visiblement ravie de cet hommage inattendu à une chanson écrite en 1973 avec la complicité de Michel Berger.

Françoise Hardy confie son "admiration" pour Poets Of The Fall, un groupe inconnu ou presque en France mais célèbre en Europe du Nord et en Russie. Ses six membres sont en tournée cette année dans leur pays, en Grande-Bretagne et en Allemagne. Aucune date n'est prévu en France. Mais qui sait ? Peut-être les verra-t-on sur scène un jour aux côtés de Françoise Hardy...