Mort du chanteur breton François Budet, inoubliable auteur de "Loguivy de la mer"

Mis à jour le 06/07/2018 à 20H18, publié le 06/07/2018 à 12H23
Le chanteur breton François Budet auteur de "Loguivy de la Mer" s'est éteint le 5 juillet 2018 à l'âge de 78 ans. 

Le chanteur breton François Budet auteur de "Loguivy de la Mer" s'est éteint le 5 juillet 2018 à l'âge de 78 ans. 

© Culturebox - capture d'écran

Il est l’auteur d’un classique des chants de marins, une chanson qui trotte dans la tête des Bretons depuis plusieurs générations. Le costarmoricain François Budet s’est éteint le 5 juillet à 78 ans des suites d’une hémorragie cérébrale. Il laisse derrière lui ce titre emblématique mais également une dizaine d’albums.

Quand, à l’automne 1965, François Budet compose "Loguivy de la Mer", il n’imagine pas que cette chanson va bouleverser sa vie, lui qui est alors ouvrier chez Kodak à Vincennes près de Paris. Enregistrée sur une cassette remise au curé de Ploubazlanec, la commune où se trouve le petit port de Loguivy-de-la-Mer, la chanson commence à circuler parmi les pêcheurs, puis les habitants du village. Le succès est immédiat, et Loguivy se propage en Bretagne à partir de 1968 avec la sortie du 45 tours.

Mais le vrai succès viendra en 1973 avec son premier album, logiquement intitulé "Loguivy-de-la-Mer", qui allait faire de la chanson éponyme un tube incontournable des chants de marins, dépassant largement les frontières de la Bretagne. En 1976, François Budet abandonne son travail d’animateur culturel pour se consacrer exclusivement à sa nouvelle carrière d’auteur-compositeur-interprète. Une carrière qui aura duré plus de 50 ans.

Reportage : G. Le Morvan / P. Cheval

https://videos.francetv.fr/video/NI_1262277@Culture

Visionnaire

Si cette chanson faisait la fierté des pêcheurs de Loguivy, contents qu’on parle d’eux, elle annonçait aussi de profonds changements, une économie de la pêche en déclin et de moins en moins de bateaux. Budet avait raison. Tout comme quand dans sa chanson "Qu’il Vienne Ce Jour-là" écrite en 1968, il prédit la chute du Mur de Berlin et même… l’entrée à la Maison Blanche d’un président à la peau noire.

François Budet avait sorti son dernier album en 2016 sur lequel il collaborait avec sa fille, la chanteuse Yelle et son gendre Jean-François Perrier, alias GrandMarnier.