Les Francofolies sous le charme du crooner Lewis Evans

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/07/2016 à 15H16, publié le 15/07/2015 à 15H31
Lewis Evans à La Rochelle

Lewis Evans à La Rochelle

© Culturebox/France3

Il y a quelques mois, Lewis Evans a tourné une page de sa carrière musicale en se lançant en solo sur les sentiers d’une pop romantique, oscillant au son de sa voix de crooner entre énergie et mélancolie. Son passage aux Francofolies lui a permis de prendre du recul par rapport à sa musique pour s’y replonger d'autant mieux et finaliser son premier album solo qui sortira en septembre.

Originaire de Liverpool, le jeune Lewis Evans voit sa vie basculer alors qu’il est tout juste âgé de onze ans. Du jour au lendemain, ses parents décident de tout laisser tomber, d’acheter un camping car et de mettre le cap sur la France. Après un an à sillonner l’hexagone, la famille s’installe finalement à Saint-Lô, en Normandie. C'est sur les côtes de la Manche que Lewis Evans passera toute son adolescence et mûrira ses goûts musicaux, fortement imprégnés par Jim Croce, Motown, Johnny Cash ou encore Jimmy Ruffin.

"Hey Girl", single de son nouvel album Halfway to Paradise
"Hey Girl" de Lewis Evans
 
En 2007, il devient le chanteur du groupe "Lanskies". Révélés grâce au soutien de la scène Normandy, l'énergie survoltée des musiciens leur assure un succès grandissant. Les débuts de ce groupe, mais particulièrement de la musique de Lewis Evans, sont retracés dans le documentaire "My Sweet Hooligan" de Jean-Marie Vinclair. Diffusé en 2013 après plus de trois ans de tournage, il nous plonge dans l’intimité et le quotidien du chanteur.
 
En parallèle de" Lanskies", Lewis Evans monte le groupe "Aftersex" pour laisser davantage cours à sa liberté de compositeur. Lorsque le groupe "Lanskies" fait finalement une pause après deux albums et plusieurs tournées, Lewis Evans décide de dédier toute son énergie à sa carrière solo.
 
Cette année, il était à l’affiche du festival des Francofolies à la Rochelle où nous l'avons rencontré.
 
Reportage: I. Hirsch / T. Chapuzot / C. Rio / J. Deba

https://videos.francetv.fr/video/NI_485093@Culture

 
 
Le premier album solo de Lewis Evans, "Halfway to Paradise", devrait sortir le 18 septembre chez Belleville Music. Sur 2 des 11 titres, il a pu compter sur la participation de Gaétan Roussel, mais également d’Ann Keren avec qui il reprend en duo "Days of Pearly Spencer". Lewis Evans sera sur scène pour deux autres dates estivales, le 25 juillet à Bayeux au festival "Tout un foin" et le 28 août à Paris au festival "Rock en Seine".