Décès de Quentin Elias, du boys band Alliage

Par @Culturebox
Mis à jour le 27/02/2014 à 16H54, publié le 27/02/2014 à 14H47
Quentin Elias (capture d'écran YouTube)

Quentin Elias (capture d'écran YouTube)

© -

L’ex-leader du boys band français Alliage, Quentin Elias, 39 ans, a été retrouvé mort dans son appartement new-yorkais, a indiqué la police de la ville jeudi.

Le corps de Quentin Elias a été retrouvé mardi soir vers 18h30, dans un appartement en sous-sol, sur Holten avenu à Staten Island, où il se trouvait seul, a précisé la police.

Les causes de la mort n'ont pas été rendues publiques, dans l'attente des conclusions du médecin légiste. Des médicaments ou de la drogue pourraient être en cause, selon des sources proches de l'enquête.
"Alliage", Baila
Plus tôt jeudi, l'agent américain du chanteur et mannequin, avait confirmé son décès, annoncé sur une page Facebook se présentant comme "officielle".
 
Après Alliage, une carrière à la dérive
Quentin Elias et les quatre autres jeunes garçons d'Alliage avaient fait danser la France à la fin des années 90 sur des tubes comme "Baila", "Lucy", "Le temps qui court"...

La pop mondiale était alors dominée par les boys bands, des groupes de jeunes garçons, sélectionnés et relookés pour plaire aux adolescentes, comme les Américains de N'Sync (où a débuté Justin Timberlake) et les Anglais de Take That (le groupe de Robbie Williams), imités en France par les 2 be 3, Alliage et G Squad.
 
Après avoir quitté Alliage, Quentin Elias s'était installé aux Etats-Unis et vivait à New York depuis 2002. Après avoir vainement tenté une carrière en solo, il s'était lancé dans le mannequinat et, capitalisant sur une musculature hyperdéveloppée,  avait tourné dans quelques films pornographiques.
 
Il avait aussi récemment participé en France à des émissions de téléréalité comme "Giuseppe Ristorante" sur Energie 12.