Charlotte Gainsbourg rayonnante lors du 3e concert de sa tournée, samedi à Amsterdam

Par @Culturebox
Mis à jour le 26/03/2018 à 15H55, publié le 25/03/2018 à 13H16
Charlotte Gainsbourg aux Victoires de la musique 2018, février 2018

Charlotte Gainsbourg aux Victoires de la musique 2018, février 2018

© Thomas SAMSON / AFP

Heureuse et épanouie sur scène, Charlotte Gainsbourg a conquis le public néerlandais du Paradiso samedi soir à Amsterdam, pour la troisième date de sa tournée mondiale. Cette dernière se tient jusqu'au 27 juillet et passe par Paris. Rendez-vous le 28 mars à la Cigale.

Quatre mois après la sortie de son cinquième album, l'émouvant "Rest", qui lui a valu de décrocher début février 2018 sa première Victoire de la musique dans la catégorie artiste féminine, restait à Charlotte Gainsbourg d'affronter le public en concert.
Charlotte Gainsbourg Deadly Valentine - Live Paradiso Amsterdam 2018
Dans la salle mythique du Paradiso - une ancienne église du 19e siècle reconvertie en temple de la pop il y a 40 ans - c'est une artiste à l'aise dans son rôle d'interprète qui s'est présentée devant son public. Elle a démarré avec "Lying with you", un des morceaux phares de "Rest" dans lequel elle évoque le souvenir de son père disparu en 1991, entourée de ses cinq musiciens, en veste bleu délavé qui rappelle la fameuse chemise de Serge, son père.

Amour fusionnel avec Serge

Elle enchaîne avec "Ring-a-Ring o' Roses", dans un décor minimaliste constitué par des cadres de néons. A la quatrième chanson "Sylvia says", elle se présente debout au micro, enfin au plus près du public. 

"Beaucoup de chansons que je vais interpréter ce soir sont issues de mon dernier album. Pour moi c'est important, ça signifie énormément, car pour la première fois j'ai écris les paroles moi-même. Sauf celle-ci", dit-elle avec un grand sourire en introduction de "Songbird in a Cage", que lui a offert Paul McCartney. 

Plus tard, ce sera "Charlotte for Ever", titre vieux de 32 ans, issu de son premier album éponyme confectionné par Serge Gainsbourg. Charlotte, 46 ans, fière de son héritage, conclut en rappel par "Lemon Incest", un autre titre chanté lorsqu'elle avait douze ans en duo avec ce père qui ne l'ombrage plus désormais mais avec lequel l'amour continue d'être fusionnel.