Chanter juste serait à la portée de tous !

Par @Culturebox
Mis à jour le 15/05/2014 à 15H20, publié le 15/05/2014 à 14H47
Chanter juste, ça s'apprend !

Chanter juste, ça s'apprend !

© France3/Culturebox

Si vous avez toujours entendu votre entourage vous dire "Arrête, tu chantes comme une casserole !" il est temps de rétablir la vérité.Tout le monde peut chanter juste! C'est en tout les cas ce qu'affirment de nombreux professionnels de la voix. La solution viendrait notamment du souffle et de l'articulation. Mieux encore, la musique favoriserait l'activité cérébrale et façonnerait le cerveau.

Reportage : J. Blanc-Lapierre / A. Tribouart / A. Jacquet / G. Bensoussan / M. Marini

https://videos.francetv.fr/video/NI_147779@Culture


Parmi les scientifiques spécialistes de la question figure le psychologue américain Howard Gardner. Selon lui, la créativité musicale fait partie des fonctions fondamentales du cerveau, tout comme le langage ou encore la logique mathématique.

Au Centre de Neurobiologie de l'Apprentissage et de la Mémoire de Californie, deux scientifiques ont mené une expérience auprès d’une cinquantaine d’enfants de 3 et 4 ans, permettant de mettre en évidence les bienfaits de l’apprentissage précoce de la musique qui favoriserait le développement des circuits neuronaux dans certaines zones du cerveau.

A noter que la musique a aussi des effets bénéfiques sur l'état psychologique. Chanter ou pratiquer de la musique permettrait de maintenir une structure psychique équilibrée. Selon les styles musiques, les effets ne seraient pas forcément identiques. Voici quelques exemples :

Chant grégorien : excellent pour travailler, se concentrer, méditer, il permettrait d'atténuer le stress.
Baroque : pour se se stimuler pour les travaux intellectuels.
Classique : pour améliorer la concentration, la mémoire et la perception spatiale.
Romantique : c'est la musique la plus chargée émotionnellement puisqu'elle recouvre toute la gamme des sentiments.
Jazz, blues : comme la musique romantique, ils couvrent toutes les émotions humaines mais auraient un impact plus tonifiant sur l’organisme.
Rock : cette musique a des effets divergents d’une personne à l’autre.