Chanson française : ces jeunes qui ont fait 2017

Par @Culturebox
Mis à jour le 14/12/2017 à 15H12, publié le 13/12/2017 à 12H37
VIANNEY le 16 juillet aux Francofolies de La Rochelle © Fabrice Restier / Citizenside / NOLWENN LEROY le 16 novembre à Paris pour l'association Laurette Fugain © Bernard Manigault/Citizenside / GAUVAIN SERS le 16 juillet aux Francofolies de La Rochelle © Xavier Leoty/afp / JULIETTE ARMANET le 2 décembre à la maison de la radio pour les Napoleons 2018 © ip3 press/Maxppp

VIANNEY le 16 juillet aux Francofolies de La Rochelle © Fabrice Restier / Citizenside / NOLWENN LEROY le 16 novembre à Paris pour l'association Laurette Fugain © Bernard Manigault/Citizenside / GAUVAIN SERS le 16 juillet aux Francofolies de La Rochelle © Xavier Leoty/afp / JULIETTE ARMANET le 2 décembre à la maison de la radio pour les Napoleons 2018 © ip3 press/Maxppp

Place aux jeunes ! Voici ceux qui ont contribué en 2017 à faire de la chanson française une musique toujours un peu à part, et qui continue d'afficher sa singularité face au quasi-monopole anglo-saxon qui domine la production mondiale. La nouvelle génération perpétue la défense de l'exception culturelle française, et c'est une bonne chose. Tour d'horizon.

1
Les têtes d'affiche
Le succès arrive de plus en plus jeune. Plus besoin d'attendre plusieurs années avant de se retrouver en haut de l'affiche comme pour les générations précédentes. Sans doute que l'effet télé-crochet y est pour beaucoup. Nombre de stars actuelles de la jeune chanson française sont passées par là, et les succès de cette année 2017 ne dérogent pas à la règle: Louane qui revient avec son deuxieme albumJulien Doré qui poursuit son parcours comme il l'entend, ou encore Nolwenn Leroy qui continue de méler pop et tradition bretonne.
D'autres voix, installées elles aussi depuis un moment, ont résonné en 2017 : Calogero a connu une  année très riche, Benjamin Biolay a enflammé les Nuits de Fourvière, Charlotte Gainsbourg s'est livrée a travers un album dans lequel elle a pour la première fois écrit les paroles, Vianney a rendu hommage à Jean d'Ormesson et Johnny Hallyday, et Damien Saez est resté fidèle à lui-même, en criant haut et fort son refus du compromis.

2
Les jeunes qui montent
Mais 2017 a aussi vu émerger de nouvelles voix et de nouveaux visages : Gauvain Sers, découvert en première partie de Renaud, a littéralement pris son envol et s'annonce comme une des prochaines têtes de file de la nouvelle chanson française.
La vidéo "Dans mes poches (en attendant le clip)" postée le 29 novembre, avec des images de la tournée
Les premières parties sont d'ailleurs souvent l'occasion de propulser les talents de demain. C'est aussi le cas avec Juliette Armanet, qui elle, assurait la première partie de Julien Doré, et qu'on présente comme l'héritière musicale de Véronique Sanson. Parmi les autres jeunes qui montent, il faudra compter avec l'electro-pop déjà bien confirmée de François & The Atlas Mountains et celle en plein essor de Fishbach.

3
Les découvertes
Enfin, l'année à été l'occasion de découvrir plusieurs jeunes artistes qui, même s'ils ne sont pas encore complètement sous les feux de la rampe, laissent présager de beaux parcours futurs. La plupart n'en sont pas à leur galop d'essai, et gravitent depuis plusieurs années dans le milieu de la musique, mais 2017 a marqué par une étape plus confirmée, le plus souvent la sortie d'un album : Matskat qui poursuit son style folk-jazzy et buccolique avec son premier album "Matskathérapie", un esprit un peu plus rock et caustique pour Adrienne Pauly qui a sorti son clip "L'excusemoihiste" avant son deuxième album attendu pour janvier 2018, ou Benjamin Siksou qui a distillé sa pop légère et enjouée sur la scène de plusieurs festivals, notamment Les Francofolies.
Benjamin Siksou : "ça ira", dernier single issu de l'album "le chant du coq"
Et puis deux registres un peu hors-mode, mais non moins intéressants : l'humour quelque peu trash de GiedRé, avec des textes qui piquent les oreilles, et l'album "Je regarde le ciel" de Damien Jourdan, aux ambiances parfois sombres et désenchantées, qui bénéficie de l'excellente production de Pierre-Jean Gaucher.
Damien Jourdan : "Ça va tenir", issu de l'album "Je regarde le ciel" sorti le 24 novembre
Une nouvelle chanson française qui, année après année, renouvelle sa diversité et prépare à assurer la relève de ses illustres ainés.