"Bonsoir New-York" : le 1er concert de Johnny Hallyday à Manhattan

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 07/10/2012 à 13H34
Johnny Hallyday retour le 4/10/2012 lors de son 1er concert à Montréal (Québec)

Johnny Hallyday retour le 4/10/2012 lors de son 1er concert à Montréal (Québec)

© Corlouer / Bestimage

"Bonsoir New York, comment ça va ? je suis très heureux d'être avec vous ce soir au Beacon Theatre". Debout et chantant à tue-tête avec Johnny Hallyday dès la première minute du concert, ses fans lui ont fait dimanche un triomphe à New York, où le plus aimé des rockeurs français se produisait pour la première fois de sa carrière. Pantalon et veste de cuir noir, croix d'argent autour du cou, le chanteur n'a pas eu à faire beaucoup d'effort pour "allumer le feu", son premier titre de la soirée.

L'assistance largement composée de Français était conquise d'avance, beaucoup connaissaient par coeur les chansons de l'idole des jeunes. "Ah Marie", "Quelque chose de Tennessee", "hey Joe", "Jolie Sarah", "Que je t'aime" mais aussi "l'idole des jeunes", ou "l'Envie", en tout plus d'une vingtaine de chansons dont 2 titres en anglais, dont "I'll never let you go" d'Elvis Presley, "Diego libre dans sa tête" de Michel Berger. Terminant par "quand on n'a que l'amour" de Jacques Brel, accompagné d'un piano.

Un concert qui s'est tenu au Beacon Theatre, petit bijou d'architecture construit en 1929, pouvant accueillir 2.800 personnes. Se produire à New York était pour lui une première en plus de 50 ans de carrière, et il s'en était dit "vraiment ravi". "Je connais très bien cette ville car j'y ai vécu et enregistré certains de mes albums, c'est aussi une des villes mythiques du rock'n'roll, donc il fallait que je joue ici", avait-il dit avant le concert.

"Jouer plus à l'étranger et particulièrement aux Etats-Unis est quelque chose que j'ai toujours souhaité faire, mais cela ne rentrait malheureusement pas dans les stratégies de mes anciens promoteurs", a-t-il expliqué. Il n'y avait chanté qu'une fois, en 1962 sur le paquebot France amarré dans le port de New York, pour un concert de charité, et s'en souvient avec émotion : Jackie Kennedy était présente.

https://videos.francetv.fr/video/NI_133189@Culture

Johnny Hallyday est bel et bien de retour sur scène
Après avoir inquiété certains de ses fans cet été en raison d'une brève hospitalisation aux Antilles, puis à Los Angeles, Johnny, 69 ans, est de retour. Juste avant New York, il s'est produit les 4 et 5 octobre à Montréal au Canada, acclamé par 15.000 personnes devant lesquelles il a chanté certains de ses plus grands succès, d'"Allumer le feu" au "Pénitencier" en passant par "Toute la musique que j'aime", avec force effets spéciaux. "Je n'y avais pas joué depuis 12 ans, c'est un public que j'adore avec une grande culture musicale et qui m'a donné beaucoup de chaleur et d'amour, vous m'y reverrez prochainement, c'est certain", a-t-il déclaré dans un courriel.

Dates de tournée, nouvel album et film avec Lelouch
Après New York, il repart en tournée avec une poignée de dates françaises (Epernay le 11, Amiens le 13), avant deux soirs à Londres les 15 et 16 octobre, puis poussera le 18 jusqu'à Luxembourg. Le 27, il sera à Moscou, le 30 à Tel-Aviv et le 3 novembre à Bruxelles.

Johnny sort un nouvel album en novembre et il sera jusqu'à fin décembre en France "pour le défendre". Mais il a, dit-il, une "claire envie de repartir sur les routes du monde". Il doit tourner un film avec Claude Lelouch en janvier.