Bernard Lavilliers dévoile un clip en prélude à un nouvel album

Par @Nijikid
Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 21/10/2013 à 18H48, publié le 21/10/2013 à 16H12
Bernard Lavilliers dans son clip "Scorpion" réalisé par Christophe Acker.

Bernard Lavilliers dans son clip "Scorpion" réalisé par Christophe Acker.

© Saisie écran

Bernard Lavilliers est de retour avec un nouvel album, baptisé "Baron Samedi" (le nom du puissant esprit de la mort et de la résurrection dans le culte Vaudou). En attendant la sortie prévue pour le 25 novembre, le chanteur et musicien stéphanois vient de dévoiler une nouvelle chanson, "Scorpion", accompagnée d'un clip.

Co-écrit par Bernard Lavilliers et Romain Humeau (Eiffel), "Scorpion" sonne comme du bon Lavilliers, avec de petites touches de musique arabe. Les paroles ("S'il y a tant de misère sur terre c'est grâce à toi mon frère, si nous sommes affamés, épuisés, si nous sommes écorchés jusqu'au sang (...) Et tu n'es pas Un hélas, tu n'es pas seul, tu es des millions (...) Tu es comme le scorpion mon fère, dans une nuit d'épouvante") résonnent aussi comme du pur Lavilliers. Mais il s'agit en réalité d'un poème de Nazim Hikmet (1901-1963), poète turc exilé en Pologne pour avoir été membre du parti communiste turc.

Réalisé par Christophe Acker, le clip a été tourné à Marseille en septembre.

Bernard Lavilliers, 67 ans, défendra ce 21e album sur scène avec une tournée qui débutera le 6 février 2014 par les Arènes de l'Agora d'Evry et se poursuivra au moins jusqu'en juin 2014. Une longue halte est prévue à l'Olympia (Paris) du 25 mars au 6 avril 2014.

Les premières dates de la tournée
06/02 Evry - Arènes de l'Agora
08/02 Valenciennes - Les Arènes
13/02 Besançon - Micropolis
14/02 Roanne - Le Scarabée
15/02 Genève - Théâtre Léman
20/02 Strasbourg - Salle Erasme
27/02 Mâcon - Le Spot
28/02 Chambéry - Le Phare

Depuis son dernier album "Causes perdues et Musiques tropicales" sorti en 2010, Bernard Lavilliers, lui même originaire d'un milieu ouvrier et ancien métallo, a soutenu les ouvriers sidérurgistes de Florange et les salariés de PSA. Il a aussi manifesté sa préférence pour le candidat du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon lors de la présidentielle 2012.