Benjamin Biolay au 20 h : "Buenos Aires, une ville qui me ressemble"

Par @Culturebox
Mis à jour le 17/04/2016 à 12H55, publié le 17/04/2016 à 12H51
Benjamin Biolay, chanteur et comédien, Festival de Cannes, 2015

Benjamin Biolay, chanteur et comédien, Festival de Cannes, 2015

© EPA/MAXPPP

Benjamin Biolay était l’invité du 20h de France 2 samedi. Le chanteur a évoqué sa carrière et son nouvel album "Palermo Hollywood" enregistré en Argentine à Buenos Aires. Une ville que le chanteur affectionne particulièrement.

Buenos Aires, "une ville mélancolique et joyeuse"

"Palermo Hollywood" est le nom d’un quartier de Buenos Aires. Il a donné son titre au dernier disque de Benjamijn Biolay. A 43 ans, l'artiste signe un album beaucoup moins sombre que les précédents. Un opus latin et métissé, lumineux. "J’avais envie d’être entouré de ces musiciens argentins que j’adore, d’être dans cette ville qui est tellement intense, tellement paradoxale. Cette ville, elle me ressemble un peu : elle peut être extrêmement mélancolique et joyeuse", confie le chanteur.

https://videos.francetv.fr/video/NI_681295@Culture

Renaud, "l’un de nos derniers grands chanteurs"

Benjamin Biolay a ses icones. Sur le plateau de France 2, quand Laurent Delahousse évoque Bashung, il parle d'’un "amour homme". Quant à Renaud, le succès de son dernier album vendu en une semaine près de 300.000 exemplaires est pour le chanteur "normal car c’est l’un de nos derniers grands. C’est un homme extrêmement attachant et son public ressent que c’est quelqu’un de bien. Et c’est beau".    

Fidèle à François Hollande

Benjamin Biolay, est l’un de rares artistes qui soutient encore le président de la République. "Par fidélité à François Hollande, à la gauche (…). Je trouverais ça épouvantable de déblatérer, d’être une girouette. En revanche, je constate que les gens ne sont pas forcément heureux de la situation et je les comprends", conclut le chanteur.   

Extrait de "Palermo Hollywood", le dernier album de Benjamin Biolay