Ben Mazué, l'atout chanson du festival Holocène de Grenoble

Mis à jour le 02/03/2018 à 19H26, publié le 02/03/2018 à 19H24
Ben Mazué à Grenoble © capture d'écran France 3

Le festival Holocène de Grenoble s'est offert une chaleureuse pause chanson avec Ben Mazué, Pomme et Thomas Caruso avant un week end axé sur les musiques électroniques avec Fakear, Feder et Petit Biscuit.

Sur la scène de l'Heure Bleue, c'est un enfant du pays originaire de Chambéry, Caruso qui a ouvert le bal de cette soirée consacrée à la chanson. Avec forcément un peu de pression, famille dans la salle oblige. Le chanteur, repéré dans le cadre de l'émission Nouvelle Star peut toutefois s'appuyer sur ses cinq ans d'expérience de comédien avec la Comédie de Toulouse.

Ben Mazué a failli être médecin mais a fait le choix de la chanson à la fin de ses études. Très bonne idée si l'on en croit le succès croissant de ses chansons finement taillées sur les péripéties de la vie et ses amours qui passent. Il vient de sortir son 3e album, "La femme idéale" (Columbia). 

Reportage :D. Borrelly / G. Ragris / J. Manzanarès / G. Neyret

https://videos.francetv.fr/video/NI_1195285@Culture

Une soirée de cloture très festive

Après cette soirée chanson, puis une autre consacrée au rap (Davodka, Lord Esperanza, Nelick..) ou celle pour les fans de Metal avec The Black Dahlia Murder, ce festival Holocène décidément très éclectique a fait le choix de l'electro pour fermer ses portes samedi 3 mars de la manière la plus festive qui soit. Sur 3 scènes, à Alpexpo, avec une vingtaine d'artistes dont Boris Brecha, Fakear, Feder et Petit Biscuit.