Barbara, sa belle histoire dans le Berry

Par @Culturebox
Mis à jour le 27/11/2017 à 11H10, publié le 26/11/2017 à 13H28
Barbara a vécu à l'âge de 10 ans à Préaux, dans le Berry, pour fuir l'occupation nazie

Barbara a vécu à l'âge de 10 ans à Préaux, dans le Berry, pour fuir l'occupation nazie

© Capture d'image France 3/Culturebox

La chanteuse Barbara, dont on célèbre ces derniers jours le vingtième anniversaire de sa disparition, a vécu dans l’Indre pendant la Seconde Guerre mondiale. D’origine juive, elle avait été cachée dans un village du Berry pour échapper aux nazis. Un séjour que la dame en noir n’a jamais oublié.

Juin 1940. Comme des millions de français, Barbara, qui s’appelle à l’époque Monique Serf, fuit l’avancée de l’armée allemande. La petite fille de 10 ans, d’origine juive, quitte Blois où sa mère travaille comme employée à la préfecture. Avec sa tante et son petit frère, elle prend un train qui sera bombardé près de Châtillon-sur-Indre par les Allemands. Des occupants sont tués mais la petite Monique échappe à la mort. Elle sera accueillie dans le village de Préaux, dans l’Indre.
 
Reportage : C. Lacroix / J. Pazzini / O. Launay / M. Vaillant / D. Vandal Morin / A. Helleu / J. Descoins  / P. Chalumeau

https://videos.francetv.fr/video/NI_1129937@Culture

Elle trouve refuge avec sa tante et son frère au café Lanchais. Un bâtiment qui aujourd’hui existe toujours. Son propriétaire espère d'ailleurs restaurer la chambre de Barbara pour en faire un lieu de souvenir.
Photo d'époque du café Lanchais, où Barbara et sa famille ont trouvé refuge 

Photo d'époque du café Lanchais, où Barbara et sa famille ont trouvé refuge 

© Capture d'image France 3/Culturebox
A Préaux, 77 ans plus tard, les anciens se souviennent du passage de Barbara. Régina, l’une de ses copines d’enfance, prêtait son petit piano à la jeune Monique déjà très intéressée par la musique. Jacqueline, aussi, a partagé de nombreux moments avec Barbara. "Elle venait tous les jours jouer à la maison. Elle disait déjà à l’époque qu’elle serait chanteuse. Mais il ne fallait pas qu’elle en parle devant sa tante, qui ne voulait pas d’une saltimbanque dans la famille".

Monique Serf restera un peu plus d’un an à Préaux. En 1957, Barbara, jeune femme, reviendra dans la région au château de Boisrenault, à Buzançais. Une propriété qui appartient à Yves et Sylvie du Manoir. Le mari est un ami de son amoureux de l’époque, l’auteur compositeur Jean Poissonnier. Les deux amants y vivront 6 mois. "Barbara passait ses journées au piano", se souvient Sylvie. Avant son départ, le couple lui offre sa première robe de scène qui lui portera chance.

Barbara devient célèbre mais garde des contacts avec Yves et Sylvie. Elle reviendra d’ailleurs les voir avec l‘amour de sa vie Hubert Ballay, qui lui inspira sa célèbre chanson "Dis, quand reviendras-tu ?".