A Giverny, on se souvient du poète rebelle Leny Escudero

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/10/2015 à 17H41, publié le 11/10/2015 à 16H04
Lénny Escudéro avait choisit de vivre à Giverny 

Lénny Escudéro avait choisit de vivre à Giverny 

© France3/culturebox

Décédé cette semaine à 82 ans des suites d'une insuffisance respiratoire, Leny Escudero, très en vogue dans les années 60-70, s'était retiré depuis plusieurs années à Giverny. Les habitants de cette petite commune de l'Eure et ses nombreux amis gardent un bon souvenir de ce poète-rebelle.

Si Leny Escudero connait le succès dans les années 60 avec "Pour une amourette", l'auteur, compositeur et interprète était surtout un poète anarchiste, un esprit libre, un rebelle. C'est dans le petit village de Giverny, dans l'Eure, que l'artiste s'était installé les 25 dernières années de sa vie. L'homme discret y avait ses habitudes, de nombreux amis et tous les habitants du village l'appréciaient. 
 
Reportage : Myriam Libert- Marie Saint Jour 

https://videos.francetv.fr/video/NI_526222@Culture

Ce fils d'immigrés qui avaient fuit l'Espagne de la guerre civile, de père Gitan et de mère basque a connu l'exil et la pauvreté. Il a été ouvrier en bâtiment avant de monter sur scène. Communiste dans l'âme, il n'avait jamais totalement accepté les règles du show-business. Aux mondes des paillettes, Leny a toujours préféré la sobriété et l'engagement.

En 2007, il participe néanmoins à la tournée "Age tendre" et connait un triomphe à l'Olympia.  En 2013, Leny Escudero a publié le tome un de ses Mémoires (Ma vie n'a pas commencé, au Cherche Midi), il venait d'achever le tome deux.