365 jours par an, Oxmo Puccino se donne du temps.

Par Culturebox @Culturebox

Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 01/08/2009 à 11H13
365 jours par an, Oxmo Puccino se donne du temps.

365 jours par an, Oxmo Puccino se donne du temps.

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/NI_95265@Culture

Oxmo Puccino reprend sa tournée hexagonale en Octobre 2009. Il sera le 13 à Nancy pour le festival Nancy Jazz Pulsations. Il est également programmé à l'Olympia (Paris) le 7 décembre 2009. Son nouvel album "L'arme de Paix" est sorti en mars 2009.

Avec "365 jours", le premier titre de son dernier album "L'arme de Paix" , le chanteur d'origine Malienne, arrivé à Paris à l'âge de un an, touche enfin les subsides du temps passé à travailler ses lyrics et son phrasé. Abdoulaye Diarra de son vrai nom, rappe depuis qu'il a 13 ans. Résident du quartier Danube près de la Place des Fêtes à Paris (19ème), le supermarché de la drogue, le jeune rappeur oppose à la violence de la rue, un rap aux sonorités poétiques et aux paroles souvent tragi-comiques. En 1995, il intègre le collectif Time Bomb que l'on peut alors entendre en région parisienne grâce à l'émission Bombattack, de la station FM., "Radio Générations". En 1998, Kheops, le dj du groupe I Am, lui propose de participer à la compilation Sad Hill. Son titre "Mama Lova" le fait alors connaître auprès d'un large public d'amateurs de rap. La même année, il signe chez Virgin et sort son premier album, "Opéra Puccino". Plus d'une décennie après, il en est à son cinquième opus et poursuit sa route à son rythme. Avec "Lipopette Bar", sorti en 2006 chez Blue Note, une maison spécialiste du Jazz, Oxmo Puccino,  le "Brel Black", avait déjà démontré qu'il n'avait aucune intention de se laisser ghettoïser dans le rap.