INTERVIEW. Avec "Bô, le voyage musical", Catherine Lara écrit une "ode à la liberté"

Nicolas Lemarignier
Par @NicoLemarignier
Journaliste pour Culturebox et les JT de France 2
Mis à jour le 11/03/2018 à 12H09, publié le 11/03/2018 à 12H06
Bo le voyage musical de catherine lara © UPL / Eric Bongrand

Catherine Lara démarre une nouvelle aventure musicale. Jusqu'au 15 avril au Théâtre "Le 13ème art", à Paris, elle propose "Bô", un spectacle choral où le violon, la danse et les arts du cirque se mêlent pour évoquer des thèmes d'actualité, du harcèlement scolaire au sort des migrants.

Un voyage musical, une recherche de liberté et de bonheur. Voilà la promesse de "Bô", le nouveau spectacle imaginé et mis en musique par Catherine Lara. Sur scène, dix personnages prennent la mer. Ils ne se connaissent pas mais ils sont tous à la recherche de la beauté, à la poursuite d'un "formidable ailleurs".

Dès le début du spectacle, le violon de Catherine Lara nous emporte. Pendant 1 heure 20, elle partage la scène avec 10 artistes, danseurs, jongleurs, acrobates qui expriment chacun à travers sa danse des destins brisés. Ici on évoque le harcèlement scolaire, l'homophobie, le sort des migrants ou celui des blessés de guerre. Catherine Lara voulait dénoncer ce monde de violences et proclamer bien fort son envie de liberté. Mais avec "Bô", l'artiste l'exprimer non politiquement, mais poétiquement.

https://videos.francetv.fr/video/NI_1200009@Culture

Le violon, instrument du voyage et des émotions

Sur scène la voix de Catherine Lara, c'est son violon. Pour elle, il n'y a pas vraiment de différences entre les cordes vocales et celles d'un violon. C'est l'instrument des bleus à l'âme. Il permet d'exprimer ses émotions aussi bien que le chant.

Quand on est violoniste, on a quelque part l'âme un peu Yiddish, un peu celte, un peu voyageuse. Le violon est un instrument qui voyage

Catherine Lara

Pour Catherine Lara, qui a toujours aimé l'esprit de troupe, le violon est aussi un moyen de satisfaire cette envie de partager la musique. Lorsqu'elle était jeune violoniste, elle aimait beaucoup la musique de chambre justement parce c'est un partage. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_1200005@Culture

De "Nuit magique" aux destins tragiques de "Bô"

L'esprit de troupe, c'est ce qui anime aujourd'hui Catherine Lara. Elle n'a pas pour autant tourné la page des années 80 et mis de côté ses tubes comme "La rockeuse de diamants" ou "Nuit Magique".

Mes succès des années 80 ont été des petites étoiles qui tombaient du ciel à un moment où je ne m'y attendais pas. J'ai du respect pour ces chansons.

Catherine Lara

Catherine Lara continue de les chanter sur scène, de partager avec son public une histoire d'amour et d'émotions qui dure depuis 40 ans. 

Reportage : N.Lemarignier / D.Dahan / L. Crouzillac / S.Ripaud

https://videos.francetv.fr/video/NI_1199989@Culture