Fashion Week : l'homme Issey Miyake, un élégant décontracté et chic en phase avec son époque

Corinne Jeammet
Par @CocoJeammet
Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 26/06/2018 à 16H11, publié le 24/06/2018 à 07H24
Issey Miyake printemps-été 2019, en juin 2018 à Paris..

Issey Miyake printemps-été 2019, en juin 2018 à Paris..

© JULIEN DE ROSA/EPA/Newscom/MaxPPP

Chaque saison l’agence Peclers édite des cahiers d’inspirations dévoilant ainsi les tendances à venir. Marie Sauvetre, styliste homme dans ce bureau de tendances, a assisté au défilé Issey Miyake sur les podiums parisiens. Interview et décryptage du vestiaire de la marque japonaise pour le printemps-été 2019. Une garde-robe fraîche, chic et portable en phase avec son époque.

Marie Sauvetre, styliste homme au bureau de tendances Peclers Paris, nous explique ce que l'on trouvera dans le dressing masculin au printemps-été 2019.

Comment s'habillera l'homme pour l'été 2019 ?

Insistant tout d'abord sur le fait qu'on ne révolutionne pas les courants de mode à chaque saison, Marie Sauvêtre souligne que "la mode masculine est de plus en plus mâture, plus assumée, plus créative. Elle évolue vite. Les codes explosent. C'est une mode qui ose. Il y a plus de liberté". 
Issey Miyake homme printemps-été 2019 à Paris

Marie Sauvêtre : On constate que les frontières se floutent. Aujourd'hui, tout se mélange. On n'est plus dans des cases, il n'y a plus de segmentation aussi rigoriste qu'avant, avec un look pour les jeunes, un look pour les plus âgés, un look pour aller bosser, un look pour le week-end... Les courants prédominants sont le streetwear et le sport. Ils sont inspirés d'univers qui plaisent aux jeunes (les millennials). Ainsi à la Fashion Week de Milan (dont les maisons sont traditionnellement plus classiques) lors du défilé Marni, l'homme était très street. Cette mixité entre le street, le sport et le casual urbain se traduit, par exemple, par un sweat ou un hoodie (sweat à capuche) porté avec un pantalon de ville. Au fils du temps, le costume a beaucoup évolué tout comme la chemise. 

Issey Miyake printemps-été 2019, en juin 2018 à Paris..

Issey Miyake printemps-été 2019, en juin 2018 à Paris..

© JULIEN DE ROSA/EPA/Newscom/MaxPPP
Autre tendance, l'influence du vestiaire féminin avec l'idée qu'il n'y a pas que les filles qui peuvent s'habiller comme elles veulent. Le vestiaire masculin devient moins statutaire et prisonnier de ses codes. Il pioche dans le vestiaire féminin. Cette nouvelle masculinité se traduit par des matières plus fluides, des soieries et des couleurs pour une nouvelle sensualité. Le mouvement no gender (ou a gender) en est un autre exemple avec le mélange des codes de la mode homme et femme.

En 2019-2020, cette tendance se poursuivra et l'on retrouvera cet homme qui s'assume, ce dandy plus sensuel. 
Issey Miyake printemps-été 2019, en juin 2018 à Paris

Issey Miyake printemps-été 2019, en juin 2018 à Paris

© Francois Mori/AP/SIPA

Retrouve-t-on sur le show Issey Miyake ces tendances ? 

Marie Sauvêtre : L'inspiration streetwear est bien présente, ici, avec de grands volumes loose (cela fait partie de l'ADN de la marque), comme ces larges bermudas chics et ces pantalons coulissés... Ils sont portés avec des sweats (qu'affectionnent les jeunes), des chemises travaillées imprimées. Il y a aussi un côté un peu preppy avec les chemises polos rayés et les vestes graphiques. Il se dégage un côté libre, jeune. C'est une espèce de homewear de ville, un coolwear un peu sporty. Il y a une impression de frais, de bien-être se dégageant de ce vestiaire. La dégaine est chic : c'est un vêtement pour s'habiller en se faisant du bien. Cela correspond bien à la tendance actuelle. 
Issey Miyake printemps-été 2019, en juin 2018 à Paris

Issey Miyake printemps-été 2019, en juin 2018 à Paris

© Francois Mori/AP/SIPA

Yusuke Takahashi inspiré par les reflets du soleil 

Yusuke Takahashi, directeur artistique de la ligne homme, indique dans un texte remis aux invités que "Les frontières entre le travail, les loisirs et la vie privée sont devenues floues... les codes de style sont devenus plus flexibles et ludique" et il le prouve avec une ode à la chemise "qui peut se porter comme une veste".
Issey Miyake printemps-été 2019, à Paris © BERTRAND GUAY / AFP
Si pour ma part j'aime les collections Issey Miyake, c'est qu'elles sont souvent le fruit de recherches poussées et d'expérimentations. C'est le cas cette fois-ci encore avec le soleil en fil rouge du défilé : certains vêtements plus sportifs (en accord avec le style de vie actuel) adoptent des motifs sunlight, graphiques, pop et colorés, inspirés par la lumière de cet astre. Des vestes, des blousons et des pantalons expriment aussi abstraitement cette lumière via un motif en zig-zag tout comme les images d'ombres créées par le soleil. Cette inspiration se retrouve dans les motifs teints à la main par des artisans (Kyoto abrite d'anciennes teintureries) et l'utilisation de techniques comme l'Ikat et le batik... Quant à la chemise, décontractée mais raffinée, elle est l'une des pièces maîtresses de ce show : blanche en polyester, en jersey de coton (hybride entre un T-shirt et une chemise), en drap de lin teint (avec une technique sous pression, Itajime Shibori) ou en Tie & Dye.

Il se dégage de ce vestiaire une impression de confort et de bien-être chic.  
Issey Miyake printemps-été 2019, en juin 2018 à Paris : le final

Issey Miyake printemps-été 2019, en juin 2018 à Paris : le final

© JULIEN DE ROSA/EPA/Newscom/MaxPPP

PECLERS : 40 ans d’analyses, de tendances et de conseils

Depuis les années 70, Peclers Paris dispense ses conseils aux industries de la mode et du textile, entre autres. L’agence anticipe les tendances et les préférences esthétiques des consommateurs. Depuis 2000, Peclers Paris publie chaque année une analyse prospective qui donne une vision de l’évolution de notre société ainsi que des pistes pour répondre aux futurs besoins et envies des consommateurs. Tout au long de l’année, l’agence collecte les signaux annonciateurs de l’évolution constante de notre monde. Elle décrypte et hiérarchise ces signes émergents et les analyse dans des cahiers prospectifs - Couleurs, Inspirations et Produits.

Extrait d'un cahier de tendances Peclers Paris, printemps-été 2019

Extrait d'un cahier de tendances Peclers Paris, printemps-été 2019

© Courtesy of Peclers Paris

Peclers Paris croise des sources d’inspiration passées, présentes et futures, intégrant les évolutions du contexte socioculturel afin d’identifier les tendances.