Diaporama 0 photo, 13 vidéos

Retour en vidéo sur la Paris Fashion Week printemps-été 2019

Mis à jour le 05/10/2018 à 18H55, publié le 05/10/2018 à 18H19

Du 24 septembre au 2 octobre 2018, 78 créateurs ont présenté leur vision du printemps-été 2019. Trois shows sortent du lot : l'Américain Thom Browne et ses créatures marines so couture, Issey Miyake et son tissu qui change de forme, Anrealage et son matériau futuriste. En 13 vidéos, replongez dans l'ambiance des podiums parisiens de cette semaine de la mode.

  • 01 /13
    Thom Browne printemps-été 2019 à la PFW
    Ce n'est pas la première fois que Thom Browne nous entraîne dans les milieux sous-marins. Cette saison, comme pour le prêt-à-porter masculin, la garde-robe est ornée de broderies d'ancres, de crabes, de baleines et d'homards taille XXL sur des seersuckers, des carreaux vichy et des rayures Oxford. Le travail de broderie et d'accumulations est tellement incroyable que le créateur américain mériterait de défiler pendant la haute couture.
  • 02 /13
    Issey Miyake printemps-été 2019 à la PFW
    Chez la griffe japonaise Issey Miyake, une partie de la collection est tissée dans une nouvelle matière. Les mannequins qui portent des chapeaux confectionnés en Dough Dough les façonnent avec leurs mains pendant qu'elles défilent. Et comme l'explique la marque : "L'histoire humaine a été façonnée par l'usage des mains (...) Et si on permettait (aux mains) aujourd'hui de transformer notre allure à leur guise, vraiment comme une pâte à modeler ? Entortillé, enroulé, froissé, plié, étiré, voici le vêtement à modeler.
  • 03 /13
    Anrealage printemps-été 2019 à la PFW
    Une partie de la collection Anréalage est réalisé dans un matériau - le Clear Black Photochromic - qui devient totalement noir sous la lumière du soleil et commence à perdre de la couleur sous la lumière fluorescente, redevenant ensuite transparent. Les robes sont ainsi recouvertes de boutons, de boules et de clous qui couvrent presque toute la surface du vêtement. Chaque tenue comporte 5.000 pièces.
  • 04 /13
    Vivienne Westwood printemps-été 2019 à la PFW
    "La collection est influencée par les skateuses de Kaboul photographiées par Jessica Fulford-Dobson" explique la maison qui a opté pour un décor de nuages, toute première inspiration d'Andreas Kronthaler.
  • 05 /13
    Guy Laroche printemps-été 2019 à la PFW
    Ambiance boîte de nuit pour Guy Laroche qui trouve son inspiration dans les années 1980. Très tôt le matin, c'est la sortie d’un club parisien quand les ombres se cachent de la lumière trop blanche. Le vestiaire proposé est donc ponctué de blanc et de noir. La géométrie minimale est à l'honneur.
  • 06 /13
    Victoria / Tomas printemps-été 2019 à la PFW
    Victoria et Tomas ont trouvé leur inspiration dans les rues de Paris pendant la chaleur de l'été. La collection est un mélange des codes parisiens urbains et de la liberté sous les tropiques.
  • 07 /13
    Jacquemus printemps-été 2019 à la PFW
  • 08 /13
    Jour/né printemps-été 2019 à la PFW
  • 09 /13
    Y/Project printemps-été 2019 à la PFW
  • 10 /13
    Shiatzy Chen printemps-été 2019.
  • 11 /13
    Chloé printemps-été 2019 à la PFW
  • 12 /13
    Rochas printemps-été 2019 à la PFW
  • 13 /13
    Andrew GN printemps-été 2019 à la PFW