Fashion Week : Slimane, le roi du slim et du noir, cultive son ADN chez Celine

Mis à jour le 30/09/2018 à 11H42, publié le 30/09/2018 à 11H21
Celine printemps-été 2019.

Celine printemps-été 2019.

© Anne-Christine POUJOULAT / AFP

Le noir dans toutes ses nuances et sa fameuse ligne acérée : le Français Hedi Slimane a imposé son style rock chez Celine lors de son premier défilé en tant que créateur de la marque pour son grand retour dans la mode. Pour ce show, l'un des plus attendus de la PFW, Il réinterprète sa silhouette pour les jeunes fêtards parisiens qu'il affectionne depuis de longues années.

Le changement est radical. Hedi Slimane l'avait annoncé dans une interview récente au Figaro : 

"On n'entre pas dans une maison de couture pour imiter celui qui vous a précédé".


C'est incontestablement un nouveau chapître qui s'ouvre. Oubliée l'ére de la Britannique Phoebe Philo, qui avait forgé au cours des dix dernières années l'identité très forte de la marque avec sa touche sport-chic, romantique et épurée. 
Celine printemps-été 2019

"Journal nocturne de la jeunesse parisienne"

Le créateur de 50 ans, qui avait travaillé chez Dior et Saint Laurent, est revenu sur les podiums après deux ans d'absence qu'il avait consacrés à la photographie, son autre passion.
Celine Printemps-Eté 2019. Un décor de boîte de nuit. 

Celine Printemps-Eté 2019. Un décor de boîte de nuit. 

© First View/Cover Images/SIPA
Question décor, après les fonds blancs chers à Phoebe Philo, voici le noir et les jeux de miroirs avec Hedi Slimane... Son show intitulé "Journal nocturne de la jeunesse parisienne" - parfait pour les jeunes fêtards que le créateur affectionne tant - se tenait aux Invalides dans un espace transformé en boîte de nuit. Le ton est donné avec les roulements de tambour en introduction pour annoncer la collection printemps-été 2019. 
Celine printemps-été 2019 à Paris.

Celine printemps-été 2019 à Paris.

© Anne-Christine POUJOULAT / AFP

Du noir et du slim

Celui qui a révolutionné le vestiaire masculin est resté fidèle à sa silhouette fétiche - pantalon slim et veste étroite même si elle est devenue un peu plus longue pour Celine.

"J'ai trouvé mon style, à moins que cela ne soit l'inverse. Il y a plus de vingt ans. Mon style passe par une ligne, un trait, une allure et une silhouette que je poursuis obsessionnellement depuis et qui définit ce que je suis. Il m'appartient, et je suis en retour son obligé. La cohérence, la tenue, la rigueur au long cours, voilà ce qui fait sens pour moi. Je tiens à l'intégrité de cette ligne, elle se perpétuera chez Celine" expliquait-il au Figaro le 25 septembre.


Des femmes en robes noires courtes et bottines de cuir noires, le regard caché par une voilette y ont défilé avec - pour la première fois - des hommes en costume avec une fine cravate ou en pantalon ou en blouson de cuir. Le noir, indissociable du style Slimane en mode ou en photographie, est présent.

"J'ai beaucoup travaillé sur les effets de noir notamment les effets laqués, satinés, lustrés, cuivrés par opposition à la matité" avait souligné le créateur au Figaro où il a expliqué avoir inventé sa fameuse silhouette parce qu'adolescent il "flottait dans tout". Sa ligne acérée est née de "l'idée du premier costume, le plaisir et le désir de jeunesse d'une première veste, une veste pour sortir, une sorte de couture pour homme dénuée du caractère statuaire, loin du carcan et conventions du costume de banquier. Cela passait forcément par une redéfinition des codes et de la silhouette". 

Celine printemps-été 2019 à Paris

Celine printemps-été 2019 à Paris

© Anne-Christine POUJOULAT / AFP