Show l'Oréal sur la Seine : deux expertes du bureau de tendances Carlin décryptent ce défilé démesuré

Mis à jour le 01/10/2018 à 08H45, publié le 30/09/2018 à 18H00
Show L'Oréal 2018 : la mannequin Winnie Harlow

Show L'Oréal 2018 : la mannequin Winnie Harlow

© CHRISTOPHE PETIT TESSON

Après avoir investi en 2017 les Champs-Elysées, l’Oréal, partenaire officiel de la Paris Fashion Week, a organisé ce 30 septembre son second défilé sur un podium flottant installé sur la Seine. Deux expertes du bureau de tendance Carlin ont décrypté cet événement, ouvert à tous et retransmis en live dans 30 pays.

Conçu pour être visible du plus grand nombre depuis les quais, le défilé a bénéficié d’un arrêt temporaire du trafic fluvial durant le show, à l’image de l’édition 2017 sur les Champs-Élysées, pour laquelle la circulation avait été interrompue. 
Le Défilé L'Oréal Paris 2018 sur la Seine
Ambre Venissac, responsable Marketing Femme et Beauté, et Pascale Briand, styliste Lingerie, Responsable Pôle Lingerie et Beauté, du bureau de tendances Carlin ont décrypté le phénomène :

AMBRE Venissac et Pascale briand ont décrypté le phenomene :

Pourquoi des marques optent pour des shows démesurés ?
Aujourd’hui on constate un goût pour le spectaculaire, le démesuré, à l’instar des décors des défilés Chanel ou du récent show Yves Saint Laurent qui a installé ce 25 septembre son podium sur la fontaine du Trocadéro donnant l'impression que les mannequins marchaient sur l’eau.

Show L'Oréal 2018 : la comédienne Andie MacDowell 

Show L'Oréal 2018 : la comédienne Andie MacDowell 

© CHRISTOPHE PETIT TESSON

L’installation de ce podium flottant sur-mesure de 60 m sur la Seine va nécessiter l’arrêt du trafic fluvial et y seront présents des personnalités et des influenceurs (mannequins & égéries de la marque). Pourquoi une telle surenchère ? 

En plus d’être un outil commercial, le défilé est de plus en plus un levier de communication stratégique. Il permet de transmettre l’ADN de la marque et de créer le buzz, à l'heure où existe une compétition entre les maisons. Face aux rythmes effrénés de la mode pour lutter contre la saturation, le défilé se pare de mille feux. Mais cet excès spectaculaire dans sa théâtralisation, sa démesure et l'attention portée au décor se fait parfois au détriment des créations. Il faut faire attention aux dérives de la mode, c'est l’envers du décor !

Show L'Oréal 2018 : l'actrice Elle Fanning 

Show L'Oréal 2018 : l'actrice Elle Fanning 

© Michel Euler/AP/SIPA

Que recherche la marque ?
Dans le cas de l’Oréal, il s’agit de transmettre la philosophie du groupe et d’incarner ses valeurs (accessibilité, tendance, Paris). C'est une recherche de reconnaissance pour s’inscrire dans la scène mode mais c'est aussi un moyen de créer de l’attractivité et de la désirabilité en proposant une expérience, un divertissement qui va marquer les esprits et captiver.

Show L'Oréal 2018 : l'actrice Louise Bourgouin

Show L'Oréal 2018 : l'actrice Louise Bourgouin

© CHRISTOPHE PETIT TESSON

Pourquoi ouvrir le show au public ?
C’est en cohérence avec l’ADN et la mission de la marque qui promeut "la beauté pour tous". L’exclusif devient inclusif. Il ne faut pas oublier leur slogan : "Parce que vous le valez bien".

Pourquoi cette marque beauté s’allie-t-elle à des créateurs mode ?
Jouer les synergies beauté et mode permet de se positionner comme une marque de mode fashion dans l’esprit du consommateur. 70 looks ont été imaginés par Val Garland et Stéphane Lancien. A noter la récente collaboration Isabel Marant et l’Oréal : c’est une créatrice emblématique et iconique. Les collections automne-hiver 2018-19 des créateurs partenaires sont portées par les égéries l’Oréal (Elle Fanning, Eva Longoria…).

Show L'Oréal 2018 : la mannequin Eva Langoria

Show L'Oréal 2018 : la mannequin Eva Langoria

© Alain JOCARD / AFP

Quelle est l’importance des réseaux sociaux dans ce type d’événement ?
Les events privés deviennent publics et peuvent toucher les consommateurs au-delà des professionnels de mode. Les réseaux sociaux modifient la mécanique des défilés et sont vecteurs de nouvelles opportunités. Ce sont des relais d’activation qui permettent d’avoir une puissance de tir encore plus importante : plus de retombées presse et commerciales grâce à cette retranscription live dans plus de 70 pays.

Un podium flottant de 60 mètres sur la Seine

En contrebas du musée d'Orsay se dresse un long podium flottant de 60 mètres de long. Les invités et le public installés sur les quais attendent sous le beau soleil automnal de ce dimanche 30 septembre. Un grand bateau, aux couleurs de l'Oréal, dans lequel sont installés des happy few, vient se positionner le long du podium. Le compte à rebours est lancé.

"Une vingtaine d’égéries de la marque accompagnées par plusieurs mannequins sont présentes", explique Samy Cheddadi Communications, Influence & Events Manager qui ajoute : c'est "l’occasion pour nous de mettre à l’honneur la femme et la beauté dans toute leur diversité, une valeur chère à notre marque depuis sa création (...) avec des femmes mais aussi des hommes, des profils de tous les âges, de toutes les origines issus d’univers différents. Un vrai moment de communion avec le public".
Show L'Oréal 2018 : le bateau vient se positionner le long du podium flottant

Show L'Oréal 2018 : le bateau vient se positionner le long du podium flottant

© Michel Euler/AP/SIPA
Les plus grands mannequins - Bianca Balti, Thylane Blondeau, Maria Borges, Elle Fanning, Luma Grothe, Davika Hoorne, Sonam Kapoor, Liya Kebede, Aja Naomi King, Doutzen Kroes, Eva Longoria, Andie McDowell, Soo Joo Park, Nikolaj Coster Waldau, Ming Xi, Duckie Thot et Marie Bochet - parcourent l'air décontracté ce podium. 
Show L'Oréal 2018 : la championne paralympique Marie Bochet 

Show L'Oréal 2018 : la championne paralympique Marie Bochet 

© Alain JOCARD / AFP
"Ce défilé répond à une ambition : celle de célébrer la Parisienne et en montrer les différentes facettes. Pour cela, nous nous sommes associés à dix créateurs de mode talentueux présents à la Paris Fashion Week entre grands noms et talents émergents, chacun réinterprétant à sa manière les codes du chic parisien en 70 looks. On retrouve les collections des créateurs Ami, Atlein, Balmain, Elie Saab, Esteban Cortazar, Giambattista Valli, Isabel Marant, Jacquemus, Off-White et Sonia Rykiel Paris" précise Samy Cheddadi Communications, Influence & Events Manager.