Le Festival International de la Mode en Afrique, installé au Niger, se délocalise à Dakhla au Maghreb

Mis à jour le 02/11/2018 à 11H43, publié le 31/10/2018 à 16H05
FIMA 2016 au Niger

FIMA 2016 au Niger

© Olympia de Maismont / ANADOLU AGENCY

La 11e édition du Festival International de la Mode en Afrique est organisée du 21 au 24 novembre à Dakhla, ville touristique du Sahara occidental au Maroc, au lieu de Niamey, capitale du Niger. Le FIMA est un projet culturel ou l'éducation est un sujet abordé en marge des défilés des designers de mode africains et des découvertes des talents du milieu de l'Art.

La délocalisation à Dakhla vise à soutenir le "processus d'intégration économique du Maroc en Afrique de l'Ouest" où "les industries culturelles occupent une place importante", a expliqué au cours d'une conférence de presse Alphadi, l'organisateur du festival. Le créateur a noté les efforts du royaume qui "accompagne" depuis son lancement en 1998 le FIMA "dans son combat pour une Afrique positive". 
Le FIMA 2016 au Niger

Le FIMA 2016 au Niger

© Courtesy of FIMA
Le FIMA, qui se tient tous les deux ans sur les rives du fleuve Niger à Niamey, a subit par le passé des pressions des islamistes. En 2015, il avait été reporté à la veille de sa tenue par les autorités nigériennes qui redoutaient une attaque jihadiste dans la capitale. L'édition 2013 s'était tenue sous haute surveillance avec la menace d'Al-Qaïda au Maghreb islamique. 
Le créateur de mode Alphadi

Le créateur de mode Alphadi

© Courtesy of FIMA

AlphadI, fondateur du FIMA

Le créateur de mode Alphadi, né à Tombouctou au Mali, est le Président fondateur de la Fédération Africaine de la Couture depuis 1994 et le Président fondateur du FIMA, lancé au Niger dans le désert de Tiguidit. Après des études universitaires de tourisme et de marketing, il décide de se consacrer à sa passion : la mode. Il intègre l’Atelier Chardon Savard à Paris. Il est alors invité par les plus grands couturiers Yves Saint Laurent, Christian Lacroix, Paco Rabanne... L'âme africaine rejaillit toujours dans ses créations : tantôt l’esprit des dunes avec des couleurs ocres, tantôt celui du fleuve avec ses voiles bleutés ou celui de la forêt avec des tissus en écorce de bois... ainsi des bustiers en plaques d’argent ciselés par des artisans touaregs sont présentés à Paris au Palais Galliera lors d’un défilé haute couture en 2004. Alphadi est honoré par la Fédération de la Haute Couture Française avec l’Oscar du meilleur styliste africain... l’Espagne, le Niger, le Togo, la Côte d’Ivoire, l’Afrique du Sud, le Cameroun, les Pays -Bas, les États Unis, le Maroc et le Mali lui remettront également des prix. En 2001, il est élevé au rang de Chevalier de l’ordre du Mérite par le Président Jacques Chirac. En 2011, au Niger, son pays, le Président Tanja le nomme Commandeur des Arts et des Lettres. En 2016, l’UNESCO le nomme artiste pour la Paix, c’est la 1re fois qu’un créateur de mode reçoit cette nomination.

Niger : Festival international de la mode africaine 2016, à Agadez

Intégration africaine par le renforcement de la coopération Sud-Sud

30.000 visiteurs sont attendus à Dakhla pour le FIMA qui propose des regards croisés entre les créateurs africains et occidentaux. Cette édition, qui marquera les 20 ans du festival, est placée sous le signe de "l'intégration africaine par le renforcement de la coopération Sud-Sud". 
Le FIMA 2016 au Niger

Le FIMA 2016 au Niger

Une plateforme d'échanges 

Outre les défilés de mode, le FIMA accueillera la première édition du salon Haské dont la vocation est de mettre en lumière les marques et les futures innovations d’où son nom Haské signifiant "lumière" en Haoussa. Cette plateforme d’échanges s’articule autour de conférences et masterclass (Quel type de financement pour développer son projet en Afrique ? La formation professionnelle dans les métiers de la mode en Afrique ? Comment coter les oeuvres d’art d’artistes africains ?...). Elle proposera également une exposition d’art contemporain, un regard croisé entre des artistes africains et européens (Hopare et Anti) à travers deux expositions des Galeries COX et ARKANE Afrika. Enfin le salon Haské organise un concours Hackathon dédié à la mode et la beauté en valorisant la Fashiontech et la Beautytech “Made In Morocco”. 

Des concerts de stars locales de la musique et internationales, dont le groupe ivoirien Magic System, seront aussi à l'affiche.