L'actrice italienne Asia Argento a défilé pour Antonio Grimaldi lors de la haute couture parisienne

@Culturebox

Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox

Mis à jour le 22/01/2019 à 09H07, publié le 21/01/2019 à 14H35
Asia Argento défile pour le couturier Antonio Grimaldi le 21 janvier 2019 à Paris

Asia Argento défile pour le couturier Antonio Grimaldi le 21 janvier 2019 à Paris

© Corinne Jeammet

Au premier jour de la semaine de la haute couture parisienne printemps-été 2019, Asia Argento a défilé pour Antonio Grimaldi. L'actrice italienne, fer de lance déchu du mouvement #MeToo, a clôturé le 21 janvier au soir le show de cette maison italienne dans une robe du soir blanche en crêpe doublé de gazar et rehaussée de plumes d’autruche.

"J'aime son travail de couture sculpturale", a confié à l'AFP l'actrice. Pour la personnalité non conformiste d'Asia Argento, Antonio Grimaldi a conçu une robe courte de mariée ornée de plumes d'autruche mettant en valeurs ses nombreux tatouages.
Asia Argento en Antonio Grimaldi couture le 21 janvier 2019

Asia Argento en Antonio Grimaldi couture le 21 janvier 2019

© Getty Images

Spécialiste des volumes, le styliste a conçu pour sa collection printemps-été 2019 un vestiaire de robes du soir très architecturé en jouant sur l'asymétrie, avec des drapés sophistiqués transformant ses mannequins en tragédiennes, avec souvent des robes longues à traine. 

Une personnalité anti-conformiste

Le couturier italien Antonio Grimaldi, installé à Rome, défile pendant la semaine de la haute couture printemps-été 2019 en tant que membre invité sur le calendrier de la Fédération de la Haute Couture et de la Mode. “Je suis très honoré qu’Asia, une artiste que j’ai toujours admirée, tant pour son parcours que pour ses choix souvent audacieux, ait accepté de défiler pour moi pour mon défilé printemps-été 2019. 

Sa personnalité anticonformiste et souvent à contre-courant convient parfaitement à cette collection inspirée par le labyrinthe et le mythe d’Ariane et qui raconte, à travers des lignes fluides et sculpturales, le travail des artisans et les précieuses broderies, la métaphore d’une femme contemporaine et emplie d’amour. ”

Asia Argento, l'une des premières accusatrices de Weinstein

L'actrice italienne est l'une des premières à avoir accusé publiquement le magnat américain Harvey Weinstein. Elle est devenue une voix importante du mouvement #MeToo après avoir raconté avoir été violée par le producteur dans sa chambre d'hôtel pendant le festival de Cannes en 1997, alors qu'elle avait 21 ans. Près de 100 femmes ont ensuite accusé l'ex-puissant producteur de cinéma d'agressions sexuelles, entraînant un vaste mouvement de dénonciation des abus sexuels commis par des hommes de pouvoir de tous les milieux. Cependant, à son tour Asia Argento a été accusée d'agression sexuelle par le jeune acteur Jimmy Bennett. Elle a reconnu avoir eu une relation sexuelle avec lui.