Diaporama 7 photos, 1 vidéo
Par Corinne Jeammet (avec AFP) @Culturebox

Les élégantes sensuelles de Stéphane Rolland haute couture automne-hiver 2013-14

Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 03/07/2013 à 08H34

7 créateurs au menu de la 2e journée : Chanel, Gustavo Lins, Alexandre Vauthier, Julien Fournié, Giorgio Armani et Bouchra Jarrar. C'est Stéphane Rolland qui remporte mon coup de coeur quotidien avec ses nobles élégantes toutes gaînées de noir ou de bleu nuit. Si elles semblent toutes en rigueur avec des coupes un rien strictes, ces héroïnes savent aussi se faire voluptueuses et sensuelles.

  • Stéphane Rolland haute couture automne-hiver 2013-2014, à Paris
    01 /08
    Stéphane Rolland haute couture automne-hiver 2013-2014, à Paris
    Plongée dans le noir... et, voici le danseur espagnol Rafael Amargo qui apparait. Voici le maître de la dance flamenco qui offre une démonstration de son art, tandis que les mannequins défilent. La femme Stéphane Rolland est cette saison gainée de noir ou enveloppée de bleu nuit. Sa silhouette minimale donne la part belle aux cols et plastrons plissés, graphiques ou faille blanche. Des modules de satin noir jaillissent du torse, des kaléidoscopes translucides éclaboussent une jupe, des flammes de rodhoide laqué noir s'échappent d'une tournure de gazar et des écorces de vinyle indigo enlacent le corps. Un corps parfois voilé de mosaiques de mousseline. Côté accessoires des ceintures en verre optiques miroir réfléchissent des éclats de lumière. 
    © Miguel Medina / AFP
  • Gustavo Lins haute couture automne-hiver 2013-2014, à Paris
    02 /08
    Gustavo Lins haute couture automne-hiver 2013-2014, à Paris
    Le Brésilien Gustavo Lins a proposé des "Pièces d'Exception" pour sa 21e collection avec des matières qui appellent le toucher, privilégient la sensation et le tactile comme ce paletot en vison gris perle à col renard rose poudré, dans lequel on rêve de se lover tout en douceur. Le créateur travaille les gris pour les bousculer à coup d'éclairs de couleurs. Sur d'autres pièces, les imprimés noir et blanc sont peints à la main. Les coupes, elles, font souvent penser au Japon : c'est le cas d'un trench kimono, dont la structure rappelle que Gustavo Lins a été architecte avant d'aborder la couture. 
    © F.Guillot /AFP
  • Alexandre Vauthier haute couture automne-hiver 2013-2014, à Paris
    03 /08
    Alexandre Vauthier haute couture automne-hiver 2013-2014, à Paris
    Chez Alexandre Vauthier, la femme, dénudée, est sexy. Les épaules des vestes sont carrées, donnant une allure conquérante. Les robes sont fendues et les décolletés arrivent au nombril. La collection est dominée par le blanc et le noir mais un bleu ciel est venu l'adoucir. Le couturier a choisi cette couleur pour le final : une jupe avec une longue traîne recouverte de plumes d'autruches bleu ciel, réalisée dans les ateliers du plumassier Lemarié, est accompagnée d'une veste qui brille de mille feux, tout en broderie.
    © Miguel Medina / AFP
  • Julien Fournié haute couture automne-hiver 2013-2014
    04 /08
    Julien Fournié haute couture automne-hiver 2013-2014
    Avec "Premières chimères", Julien Fournié a présenté une belle collection couture digne d'un univers onirique. Cette saison, le style est plus sage, oubliée les femmes sexy des collections précédentes place à des élégantes. A noter : une robe en vison évasée sur le bas particulièrement réussie, tout comme une autre, brodée de milliers de sequins bronze et noir, qui donnent l'impression d'une peau de serpent.
    © MARTIN BUREAU / AFP
  • Armani haute couture automne-hiver 2013-2014, à Paris
    05 /08
    Armani haute couture automne-hiver 2013-2014, à Paris
    Giorgio Armani a présenté de belles matières. Un show tout en douceur avec beaucoup de rose pâle et de beige. Cette collection en soie et dentelle laisse aussi apparaître des plumes de marabout. Les silhouettes sont rose très pâle ou plutôt couleur "nude", et beige. "Nude", c'est d'ailleurs le nom de cette collection, qui joue beaucoup avec la transparence dévoilant le corps. Il y a beaucoup de brillance: le tulle peut être brodé de micro-baguettes en or, des leggings sont brodés de strass, il y a aussi des cristaux Swarovski, des perles et des paillettes.
    © Patrick Kovarik / AFP
  • Bouchra Jarrar haute couture automne-hiver 2013-2014, à Paris
    06 /08
    Bouchra Jarrar haute couture automne-hiver 2013-2014, à Paris
    Bouchra Jarrar haute couture automne-hiver 2013-2014, à Paris © MARTIN BUREAU / AFP
  • Chanel haute couture automne-hiver 2013-2014, à Paris
    07 /08
    Chanel haute couture automne-hiver 2013-2014, à Paris
    Chanel a livré une nouvelle vision de la cinétique et dévoilé des silhouettes au charme graphique contemporain et infusées de transparences étudiées. Dans une palette du blanc au noir, en passant par une déclinaison de gris, marine, beige et rose pâle, l’allure est définie par des jeux de superpositions. Chaque fois encadrées de ceintures, les robes, tuniques et vestes mêlent les tweeds tissés de rubans, le daim, le tulle ou la soie. Les jupes et les robes à l’effet 3D brodées de paillettes ou de fleurs métallisées, carrelées de cristaux, peintes de cercles et de lignes géométriques superposées, créent un jeu visuel hypnotique. Dans un théâtre dévasté, sur fond de mégalopole aux accents futuristes, Karl Lagerfekd a indiqué que "Chanel est l'ambassadeur du vieux monde dans le nouveau monde". Alors que cela fait 100 ans que Gabrielle Chanel a ouvert sa première boutique, à Deauville, Chanel serait la marque de luxe la plus recherchée en Chine, selon une étude récente.
    © P.Kovarik / AFP
  • https://videos.francetv.fr/video/NI_543388@Culture

    08 /08
    Chanel et Elsa Schiaparelli, la haute couture automne-hiver 2013-2014
    Chanel et Schiaparelli haute couture automne-hiver 2013-2014