Chanel, Rolland, Armani et Givenchy sur les podiums de la 2e journée couture

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/07/2012 à 08H08
  • Défilé Rolland haute couture ah 2012-2013, à Paris
  • Défilé Chanel haute couture automne-hiver 2012-13, à Paris
  • Défilé Rolland haute couture ah 2012-2013, à Paris
  • Défilé Gustavo Lins haute couture ah 2012-2013, à Paris
  • Défilé Armani haute couture ah 2012-2013, à Paris
  • Défilé Givenchy haute couture ah 2012-2013, à Paris
  • Défilé Vauthier haute couture ah 2012-2013, à Paris
  • Défilé Julien Fournié haute couture ah 2012-2013, à Paris
Précédent Suivant
Précédent Suivant
  • Défilé Rolland haute couture ah 2012-2013, à Paris
    Défilé Rolland haute couture ah 2012-2013, à Paris © P.Verdy.AFP
  • Défilé Chanel haute couture automne-hiver 2012-13, à Paris
    Défilé Chanel haute couture automne-hiver 2012-13, à Paris © M.Bureau/AFP
  • Défilé Rolland haute couture ah 2012-2013, à Paris
    Défilé Rolland haute couture ah 2012-2013, à Paris © P.Verdy. AFP
  • Défilé Gustavo Lins haute couture ah 2012-2013, à Paris
    Défilé Gustavo Lins haute couture ah 2012-2013, à Paris © F.Guillot/AFP
  • Défilé Armani haute couture ah 2012-2013, à Paris
    Défilé Armani haute couture ah 2012-2013, à Paris © M.Bureau/AFP
  • Défilé Givenchy haute couture ah 2012-2013, à Paris
    Défilé Givenchy haute couture ah 2012-2013, à Paris © DR
  • Défilé Vauthier haute couture ah 2012-2013, à Paris
    Défilé Vauthier haute couture ah 2012-2013, à Paris © P.Verdy.AFP
  • Défilé Julien Fournié haute couture ah 2012-2013, à Paris
    Défilé Julien Fournié haute couture ah 2012-2013, à Paris © T.SAMSON/AFP

Mon coup de coeur: Stéphane Rolland
Le couturier -qui a dit vouloir "un souffle d'air chaud" sur sa collection- a opté pour une palette de blancs et de tons chauds brun havane. "Les formes sont sensuelles, très enveloppantes", a-t-il dit à Reuters, précisant s'être inspiré des découpes arrondies du mobilier dessiné par le Danois Verner Panton ou le Finlandais Alvar Aalto. Les silhouettes sont fuselées dans de longs fourreaux de cachemire ou de jersey de soie finissant en corolle évasée. Il joue avec les découpes et les volumes, ajoutant des capes, des plumes aux épaules ou posées sur une hanche ou bouillonnant en cascade dans une robe bicolore blanc et tabac. De longues robes de jersey ceinturée d'or et portées sous des capes-traînes alternent avec des mousselines de soie fendues haut sur la jambe et brodées de plumeaux de soie. Le soir, une épaule s'agrémente d'une sculpture dorée. Stéphane Rolland a aussi fait appel à une nouvelle génération d'artisans de la couture. Résultat: des effets de fausses fourrures de silicone, des incrustations de cristal de roche dans des broderies d'épaules ou des ceinturons de marqueterie d'ébène de Macassar.... un beau travail qui mérite d'être souligné.

Défilé Rolland haute couture ah 2012-2013, à Paris

Défilé Rolland haute couture ah 2012-2013, à Paris

© P.Verdy.AFP

La collection Chanel a été baptisée "new vintage": "C'est du vintage pour plus tard", s'amuse Karl Lagerfeld avant d’ajouter : "Du renouveau, de l'évocation, de la continuité et l'opposé de tout ça!". Il dit s'être inspiré de "vieux modèles" de Mademoiselle Chanel: "C'est déjà un peu l'avenir mais vous pouvez l'acheter avant que cela ne devienne vintage", plaisante-t-il. "En mode, le futur c'est dans six mois et ensuite c'est déjà du vintage", s’amuse-t-il. Le premier mannequin est en tailleur jupe de faux tweed en noir et rose, suivent d'amples manteaux en dégradés de ces deux couleurs. Des chemisiers vaporeux se terminent en franges de mousseline. Les tailleurs à brillance jouent la dissociation. Beaucoup de dos sont nus, pour ce couturier généralement réticent à dévoiler la peau: "Un beau dos ça peut plaire aussi et puis c'est moins compromettant qu'un décolleté", explique-t-il. Des manteaux irisés laissent place à des robes longues mais pas trop.

https://videos.francetv.fr/video/NI_483809@Culture

Gustavo Lins a présenté 14 silhouettes où dominent les noirs. Il s'est inspiré de l'arrondi des coutures sur un ballon de foot pour dessiner des épaulettes de cuir sur une blouse en mousseline noire. Mais aussi de la porcelaine de la manufacture de Sèvres, qui est "comme une armure légère qui ne sert à rien puisqu'elle se casse: un peu surréaliste, comme la haute couture", plaisante-t-il. Elle figure en bijoux turquoise ou or. Le couturier crée des pantalons qui se "bloquent entre la chute des reins et le départ des fessiers" et des drapés, fluides. Son objectif, rendre les femmes "hyper sensuelles tout en restant super dignes".

Giorgio Armani Privé a proposé des pièces spectaculaires et des voilettes transparentes, brodées de cristaux pesants. Le velours noir est omniprésent, y compris sur de larges pantalons mais surtout en vestes courtes s'alliant pour le jour avec du bleu, violet ou lilas. Pour l'heure des cocktails, voici du fuschia, du bleu électrique ou bleu nuit ainsi que des paillettes figurant une nuit étoilée, projetée au fond de la salle. Enfin, les robes longues, plutôt droites, toujours en velours noir ou en soie brodée, oscillent du bleu au noir et brillent de mille cristaux.

https://videos.francetv.fr/video/NI_483811@Culture

 
Givenchy a présenté 10 silhouettes. Le styliste italien Riccardo Tisci a mêlé l'épure des années 1960 et l'opulence des gypsies sur des tenues contemporaines et techniques. Le cuir est travaillé en franges sur une cape noire ou tressé sur une robe couleur tabac. Deux courts manteaux en vison beige, l'un brodé de cristaux rouges, l'autre travaillé en relief, se répondent sur de sobres robes beiges. Certaines silhouettes, exposées sur des mannequins Stockman étaient associées à des "masques" de soleil, version exagérée de modèles de lunettes trouvés dans les archives d'Hubert de Givenchy.

Alexandre Vauthier, dont les lignes sexy séduisent les stars américaines du R&B, a proposé un vestiaire en blanc pour la lumière, beige pour le naturel et or pour l'éclat. Ce membre invité dans le calendrier officiel, formé chez Thierry Mugler et Jean-Paul Gaultier, s'intéresse à tout ce qui brille de la robe courte à la combinaison, pas une pièce qui ne s'orne d'une chaîne dorée, de strass, de métal ou qui ne soit réalisé en doré. Le vestiaire est tonique !

Sur les podiums de cette 2e journée : CHANEL, STEPHANE ROLLAND, ATELIER GUSTAVOLINS, GIORGIO ARMANI PRIVE, GIVENCHY, ALEXANDRE VAUTHIER et JULIEN FOURNIE. A suivre la 3e et dernière journée : ON AURA TOUT VU, FRANCK SORBIER, ELIE SAAB, YIQING YIN, JEAN PAUL GAULTHIER, MAISON RABIH KAYROUZ, VALENTINO, MAISON MARTIN MARGIELA.